AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 it's just you. (bendo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Jeu 24 Nov - 22:33

tu lui expliques, rapidement, ce que tu as fait, ce que tu as pu faire. t'as pas intérêt à faire de conneries pour le moment. ils vont forcément t'avoir à l’œil. qu'elle te prévient. tu hoches la tête. bien sûr, tu l'sais, mais ça ne t'empêcheras pas de trouver ce que tu veux, de comprendre ce que tu veux. ne t'inquiète pas pour moi. tu la rassures. parce que c'est ce que tu dois lui dire. parce que tu feras ce qu'il faut, mais tu feras absolument tout pour échapper à la prison. tu ne veux pas y retourner. ça a pas du être simple. mais la cure de désintoxication, c'est sûrement pas plus mal que tu l'ai faite. mais si tu veux en parler, j'suis là tu sais. t'avais pris combien pour ce braquage ? elle te propose, te demande. pas plus mal mais .. mais c'était compliqué. j'ai pas tellement envie d'en parler, j'préfère oublier, mais merci de proposer. fin sourire que tu lui offres avant de reprendre. à la base, j'aurai du prendre un an, mais ça s'est réduit à 4 mois grâce à quelques contacts. tani, notamment, et son père. personnes bien placées qui t'ont sorti du trou. tu ne la remercieras jamais assez. mais ça va. tu lui assures. j'en sais rien. y'a des moments où ça va un peu mieux que d'autres. mais je fais en sorte que ça aille au moins un minimum. c'est la nuit le pire. quand j'ferme les yeux pour dormir. mais le reste de la journée, ça peut aller. je pense à d'autres choses, ou j'essaie du moins. tu hoches la tête. t'imagine. la nuit. ça comprime ton coeur. t'as presque envie de lui demander de rester là ce soir; et demain soir. et les autres soirs. rien que pour la rassurer. qu'elle n'ait pas ces pensées. j'aimerai tellement pouvoir t'aider à surmonter ça. première étape, les faire disparaître, mais est-ce que ça va vraiment l'aider ? t'en sais rien. tu le feras quand même. malgré tout. est-ce que tu vas rester sur biarritz ? et .. et ta famille, ça va ? changement de conversation pour ne pas la prendre de court, pour ne pas lui proposer de rester dormir. c'est pas une bonne idée. pas une bonne. tu dois rester raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Ven 25 Nov - 22:40



❝it's just you❞
bendo & maëlle
elle lui dit de se faire discret. de ne pas faire le con. et il lui dit de ne pas s'inquiéter. mais elle ne peut pas s'en empêcher. parce qu'elle sait que sa mise en garde ne l'arrêtera pas. elle sait que rien ne le dissuadera de continuer. parce qu'il est borné bendo. presque autant que maëlle. leurs défauts constituent pas mal de leurs points communs d'ailleurs. ça a toujours fais marrer la demoiselle. "tu promets de ne rien faire de bête ?" elle lui demande de promettre. parce que le fait de donner sa parole l'en dissuadera peut-être. sait-on jamais. un homme n'a qu'une parole. du moins c'est ce qu'on lui a toujours dis. alors peut-être que bendo y songera avant de prendre la route vers paris. peut-être que ça lui fera revoir ses plans. maëlle, elle ne le forcera pas à parler. parce qu'elle sait que parfois, on préfère tout garder pour sois. ne rien dire. parce que c'est plus simple. parce que ça paraît moins réel. moins douloureux. "je comprend totalement, t'en fais pas." elle remarque tout juste le sourire qu'il lui offre. parce qu'il est discret. mais également parce qu'elle n'y a même pas fais attention. la demoiselle, elle hoche doucement la tête. heureusement qu'il n'a pas pris un an. quatre mois, on en voit la fin. on se dit qu'il ne s'agit que de seize semaines. on peut encore compter les jours, sans trop de difficultés. on n'oublie pas encore les visages de ceux qui ne viennent pas leur rendre visite. mais un an. un an c'est énorme. c'est beaucoup trop de jours. beaucoup trop de souvenirs qui marquent au fer rouge. des souvenirs qu'on n'oubliera jamais. des jours difficiles qui se succèdent. et quand le dernier jour approche, on n'y croit simplement pas. on n'y croit simplement plus. "je ne pensais pas que tu avais de tels contacts. mais c'est bien pour toi. ça t'as bien servi pour le coup." c'est tout ce qu'elle trouve à lui répondre. elle lui tirerait presque son chapeau.
maëlle, elle continue à se confier. sous la demande de bendo. elle lui confie que c'est dur. mais surmontable. que les pires moments, c'est la nuit. quand le silence angoissant s'approprie sa chambre. qu'elle ferme les yeux et que les images viennent d'elles-mêmes. de toute manière, c'est pareil pour tout le monde. c'est toujours la nuit le moment où on refait sa vie. où on pense à tout ce qu'on a pu rater. à tout ce qu'on aurait pu changer. éviter. alors la plupart du temps, maëlle, elle redoute le moment où elle va se coucher. alors même que lorsqu'elle se couche, le soleil commence à pointer son nez dehors. l'avantage de travailler de nuit. elle lui adresse un petit sourire quand il lui dit qu'il aimerait l'aider. elle lui adresse un sourire presque désolé. parce qu'il ne peut rien faire. "c'est gentil. mais tu ne peux rien faire. y'a que le temps qui effacera tout ça." elle prononce ça avec un certain espoir. parce qu'elle n'en sait rien en soit. elle sait juste que c'est ce que les psys qu'elle a refusé d'aller voir, lui aurait certifié. mais le temps n'effacera pas tout. les marques sur son corps ne la quitteront jamais. elles seront toujours là. à lui rappeler ce qu'elle a vécu. "ouais, je vais rester ici. ça me fait changer d'air. ouais, tout le monde va bien. d'ailleurs, ben, juliette et evan sont tous sur biarritz. ça va me faire bizarre de les croiser ici." elle se penche pour poser son verre sur la table. parler de sa famille, c'est un sujet bien meilleur que tout le reste. ça ne touche rien de dramatique. ça la fait même sourire discrètement. parce qu'elle ne les a pas vu depuis un long moment.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Ven 25 Nov - 23:00

tu promets de ne rien faire de bête ? qu'elle te demande. le soucis, chez toi, c'est que dès lors que tu offres ta parole.. tu la tiens. t'as qu'une parole. quand tu promets, tu le fais. toujours. c'est quelque chose qui fait que tu es toi. loyal jusqu'au bout. un homme de parole. au moins ça qui vient rehausser le reste de ta personnalité. c'est toujours mieux qu rien et c'est tout ce que tu peux faire de toute manière. tenir parole, c'est prouver qu'on peut avoir confiance en toi. je te promets de ne rien faire de bête. selon ton propre avis, évidemment. selon ce que tu trouves bête ou non. comme tu trouves bête de ne rien faire par exemple. ça te semble inconcevable et complètement stupide de rester les bras croisés. je comprend totalement, t'en fais pas. parce qu'elle respecte ta décision. parce que tu n'as pas envie de lui dire que t'as passé quatre mois enfermé à te demander qui viendrait te voir avant de te rendre compte qu'il n'y avait qu'une personne qui faisait ce chemin. elle seule suffisait, jusqu'à ce que tu lui demandes de ne plus revenir. pour elle. pas pour toi. les autres ne pouvaient pas venir, parce que tu es entouré de personnes qui risquent gros en se pointant en prison. beaucoup trop. je ne pensais pas que tu avais de tels contacts. mais c'est bien pour toi. ça t'as bien servi pour le coup. tu hoches la tête. la petite tani. heureusement qu'elle était là pour réduire ta peine. un an derrière les barreaux, tu n'aurais pas pu.

c'est gentil. mais tu ne peux rien faire. y'a que le temps qui effacera tout ça. qu'elle t'avoue. tu ne peux donc rien faire. sauf que rester les bras croisés n'est pas quelque chose qui te va bien. ça te rend malade. ça te met sur les nerfs, et tu perds patience. généralement. d'accord, mais s'il y a quelque chose, même un tout petit quelque chose, j'veux pas que t'hésites à me le dire, d'accord ? tu lui demandes. tu me le promets ? tu joues sur la même corde sensible qu'elle. qu'elle te promette qu'elle viendra vers toi.ouais, je vais rester ici. ça me fait changer d'air. ouais, tout le monde va bien. d'ailleurs, ben, juliette et evan sont tous sur biarritz. ça va me faire bizarre de les croiser ici. tu hoches la tête, tu ne savais pas qu'ils étaient ici, et t'es content finalement, qu'elle ne soit pas - plus ? - toute seule. c'est bien qu'ils soient ici. tu laisses échapper, c'est tout ce qui te vient. un blanc qui commence à se fondre. tu ne sais pas quoi lui dire, de quoi lui parler. les mêmes images te reviennent en boucle dans la tête. elle, avec ces types. elle, prise au piège. elle, attendant que tu viennes l'aider pendant que toi, tu coulais des jours heureux, ici, à biarritz. tu t'en veux. c'est certainement ce qui fait que tu lâches des mots sans prendre le temps d'y penser réellement. tu veux revenir cette nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Sam 26 Nov - 17:18



❝it's just you❞
bendo & maëlle
elle sait que bendo va tenir parole si il promet. si il accepte, il promet de ne rien faire de stupide. mais elle est loin de se douter qu'il va jouer sur les mots. ou plutôt sur le point de vue. bendo, c'est un homme de parole, maëlle le sait très bien. et elle joue là-dessus. c'est le dernier recours. son dernier recours pour qu'il ne fasse rien qu'il regrettera. rien qui pourrait lui apporter des ennuis, une nouvelle fois. elle ne veut pas être la cause de ses nouveaux ennuis. elle ne veut pas qu'il se retrouve derrière les barreaux par sa faute. elle s'en voudrait pendant des années. pour toujours peut-être. parce qu'elle ne souhaite ce séjour en prison à aucune personne qu'elle connaît. même ceux qu'elle déteste. parce que d'après ce qu'elle en sait, ce qu'elle a entendu surtout, c'est pas un endroit où on souhaite aller. où on souhaite rester. c'est l'endroit à fuir pas tous les moyens. alors quand il lui donne sa parole, elle hoche la tête en souriant faiblement. elle est soulagée. vraiment. parce qu'elle se dit qu'il ne va rien faire. elle ne se méfie même pas. même pas un tout petit peu. la demoiselle, elle ne le force pas à parler de ce qu'il a vécu là-bas. elle lui glisse juste que s'il veut parler, elle est là, prête à l'écouter. elle se doute qu'il ne veut pas en parler. parce qu'on aime pas franchement parler de ce qu'on a pu vivre de mal. on préfère garder ça pour soi. et il comprend totalement ça. maëlle, elle regrette de ne pas avoir été informée de son incarcération. elle espère simplement pour lui que certaines personnes sont venues lui rendre visite. faire passer ces quatre mois un peu plus rapidement. soulager ses journées. lui tenir compagnie. maëlle, elle sait qu'à sa place, elle n'aurait pas tenu si personne n'était venu la voir. si elle se trouvait seule, jour et nuit. parce que clairement, maëlle ne se serait pas mêlée à ces autres personnes. ou alors juste par obligation. pour ne pas se retrouver seule au beau milieu de divers groupes.
maëlle, elle lui avoue qu'il ne peut rien faire. personne ne peut rien faire. ça se joue entre elle et ses pensées. entre elle et le temps. elle doit simplement se donner du temps. se donner du temps pour prendre du recul sur ce qui lui était arrivé. elle n'a rien d'autre à faire. elle doit passer outre. vivre avec tout ça. bendo, il prend parole pour lui dire que si elle a besoin de quoi que ce soit, elle ne doit pas hésiter. elle hoche doucement la tête avant d'esquisser un petit sourire quand il lui fait promettre. elle hoche la tête. "promis et merci du coup, c'est gentil." elle promet. elle donne sa parole. et comme bendo, elle n'en a qu'une de parole. et tous ses proches savent qu'elle tient toujours parole. c'est sa règle d'or. c'est une valeur que ses parents lui ont inculqués. la demoiselle, elle parle de sa famille ensuite. de la venue de ses frères et sœurs sur biarritz. ça va lui faire du bien. ça va lui donner une nouvelle bouffée d'air. elle aura de nouveaux ses piliers. sa famille auprès d'elle. sa famille, c'est tout pour elle. comme ses amis. elle donnerait tout ce qu'elle n'a pas pour eux. elle pourrait vendre tout ce qu'elle possède pour aider l'un d'eux. parce qu'ils sont tous une partie d'elle. que sans eux, sa vie ne serait pas la même. elle serait loin d'être celle-ci d'ailleurs. sans leur présence. sans leur bonne humeur. sans leurs blagues douteuses. sans tout ça, elle serait encore bien plus bas que maintenant. bien que la plupart d'entre eux ne sont pas au courant de ce qui lui est arrivé. parce qu'elle n'a pas voulu en parler. elle a gardé ça au plus profond d'elle même. niant tout problème. quand bendo prend parole pour lui dire que leur présence est une bonne chose, elle se contente d'hocher la tête. et un silence s'installe progressivement. un silence que personne ne meuble pendant un temps. alors pour cacher la gêne, elle boit une nouvelle gorgée maëlle. gorgée qu'elle a tout juste avalée quand le jeune homme reprend parole. heureusement qu'elle l'avait avalé, sinon elle se serait à coup sûr étouffée. elle l'observe pendant un temps. juste pour s'assurer qu'elle a bien entendu. qu'il lui a bien demandé de rester cette nuit. mais elle remue de gauche à droite la tête tout en prenant parole. "oh non. je ... je ne veux pas te déranger." elle repose son verre sur la table sans détourner son regard du visage du jeune homme. "et puis ... j'ai mon appartement ... enfin ... merci en tout cas." elle se perd dans ses paroles. dans ses pensées même parce qu'elle était loin de penser que bendo allait lui proposer de rester cette nuit.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Sam 26 Nov - 23:59

promis et merci du coup, c'est gentil. elle te lance alors. tu hoches la tête. gentil, ce n'est pas vraiment une de tes caractéristiques. en soit, tu n'es pas gentils. tu es simplement et uniquement toi. tu n'es pas le type gentil. ce n'est pas quelque chose qu'on utilise, normalement, pour te qualifier. sauf que maëlle, elle connaît une partie de toi que d'autres ne connaîtront probablement jamais. tu ne dis rien. pendant un certain moment. elle non plus d'ailleurs. silence. gêne. parce que tu ne sais plus quoi dire, et les mots finissent par sortir tout seul. tu ne devrais pas, pourtant ils sont là, s'échappent sans même te prévenir. oh non. je ... je ne veux pas te déranger. et puis ... j'ai mon appartement ... enfin ... merci en tout cas. qu'elle s'empresse de répondre. rapidement. un peu trop ? possiblement. mais t'es là, à la regarder. gêné. évidemment. non, je.. je n'aurai pas du proposer ça, c'est déplacé. tu lui accordes. non tu n'aurais pas du. c'est trop rapide. c'est trop .. trop. c'est trop, c'est tout. ça a du mal être interprété en plus. tu as vraiment abusé. je sais pas ce qui m'a pris; tu sais, la prison, la sortie, la liberté, tout ça, ça a tendance à me monter à la tête. tu tentes de lui expliquer. tu te cherches simplement des excuses finalement, parce qu'au fond, t'avais envie qu'elle revienne. t'avais envie de la soutenir. puis te revoir.. je sais pas, je n'étais pas prêt à te revoir, je ne pensais pas que ça serait possible un jour, pour tout te dire. tu lui avoues, doucement, avant de te lever en terminant ton verre. mais bref, on s'en fiche. je suis heureux que tu m'aies retrouvé, que tu sois venue me parler de tout ça. tu tentes de changer de conversation en amenant pas forcément la bonne mais c'est tout ce que tu trouves pour te sortir de là. tu ne marches pas sur des oeufs, normalement, mais le soucis c'est qu'avec la blonde, ça n'a jamais été comme avec les autres. elle te connait et tu ne peux pas vraiment te cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 28 Nov - 14:11



❝it's just you❞
bendo & maëlle
bendo, c'est pas le gars gentil en soit. enfin, quand on ne le connaît pas. quand on ne s'impose pas dans sa vie. mais une fois qu'on a trouvé une place à ses côtés, il montre un nouveau visage. un beau visage. il se dévoile un peu. il devient plus gentil. supportable. maëlle, elle a connu cette partie de lui. alors pour elle, bendo, c'est pas le gars méchant. pas le gars froid. elle ne voit même plus le côté distant qu'il peut avoir. elle ne voit plus la carapace qu'il s'efforce de garder entière de temps en temps. non, maëlle, elle ne voit plus que le bendo qu'elle a connu. qu'elle a côtoyé pendant deux ans. avec qui elle a vécu pendant un certain temps. le blanc s'en suit. et ils se regardent dans le blanc des yeux. sourire gênant. maëlle, elle boit une gorgée pour penser à autre chose. et bendo enchaîne avec une proposition qui surprend la demoiselle. elle ne s'y attendait pas. pas du tout. et elle répond dans la panique. dans la surprise. elle bégaie presque. elle se perd dans ses paroles. sa réaction aurait de quoi faire marrer quasiment toute personne qui se serait retrouvée devant elle pendant ce temps. elle a de quoi faire peut autrement. c'est à voir. maëlle, elle se précipite pour répondre. elle lui dit qu'elle ne veut pas déranger; qu'elle va rentrer chez elle, parce qu'elle a son appartement. elle se trouve des excuses. et dans la précipitation, ce sont loin d'être les meilleures. mais bendo ne semble pas mal le prendre. il s'excuse presque de ses paroles. alors maëlle, elle lui sourit doucement. "non, t'en fais pas, c'est pas déplacé enfin e ne l'ai pas pris comme ça. c'est juste que je ne m'y attendais vraiment pas." il prend parole en lui disant que sa sortie, que la liberté lui est monté à la tête. ça l'aurait presque fais rire. parce qu'elle trouve qu'il s'enfonce presque. et que cette partie de sa réponse pourrait être encore plus mal interprétée que sa proposition elle-même. maëlle, elle ne peut retenir un sourire en entendant bendo lui dire que ça lui a fais plaisir qu'elle l'ai retrouvé, bien qu'il n'y soit pas vraiment préparé. elle le suit du regard quand il se lève et voit très bien qu'il souhaite changer de conversation. chose que maëlle ne peut que vouloir faire également; ils marchent sur des oeufs en ce moment. parce que les confessions, c'est pas franchement leur truc. "alors, tu connais bien biarritz je suppose, tu me conseilles quoi comme endroit ?" sujet de conversation plus banal. moins risqué. mais maëlle, elle veut vraiment savoir. parce qu'elle est ici depuis quelques semaines seulement et elle ne connaît pas grand chose. elle connaît les alentours de son appartement et le caveau. c'est déjà pas mal en soit.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 28 Nov - 19:45

non, t'en fais pas, c'est pas déplacé enfin je ne l'ai pas pris comme ça. c'est juste que je ne m'y attendais vraiment pas. tu hoches la tête. tu bouges, t'en as besoin, alors tu te lèves immédiatement et tu commences à marcher un peu. signe de ton malaise. dans d'autres circonstances, tu serais resté assis là, sur ton canapé à attendre. mais non, t'arrives pas à rester en place. alors, tu connais bien biarritz je suppose, tu me conseilles quoi comme endroit ? qu'elle enchaîne pour ton plus grand bonheur ouais. t'as besoin d'une autre conversation, quelque chose de banale et c'est ce qu'elle t'offre sur un plateau d'argent. tu remercies le bon dieu. ouais, enfin .. j'ai pas trop eu l'envie de faire du tourisme mais ce que je peux te dire c'est que c'est une ville animée. t'as la plage, évidemment, j'pense que c'est le plus beau endroit puis ça change de paris. c'est un tout autre paysage. tu lui expliques, finalement. tu laisses une pause, légère, tandis que tu réfléchis. sinon, d'ici quelques jours il y a une animation qui va ouvrir, c'est plutôt sympa enfin .. tu aimeras je pense. tous les bâtiments de la ville se retrouve illuminé dès la nuit tombé. tu sais qu'elle aimera. sinon l'espagne, c'est pas loin. tu rajoutes, comme si tu énumérais toutes les choses faisables. ouais, l'espagne le point central de ton business, t'y peux rien, mais ça tourne pas mal avec ce pays. tu pourras te perdre sur la plage pendant les compétitions de surf, ça devrait te plaire aussi. tu la taquines, sur la fin, tu la cherches. peut-être qu'elle te révélera par ce moyen si elle est venue seule de paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's just you. (bendo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Iraty :: Habitations-