AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 it's just you. (bendo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: it's just you. (bendo)   Lun 21 Nov - 22:25



❝it's just you❞
bendo & maëlle
le soleil est déjà haut dans le ciel quand maëlle décide enfin de sortir de chez elle. elle doit aller le retrouver. elle a eu son adresse hier. à force de fouiner partout. de laisser ses oreilles traîner, de laisser ses yeux tout observer. la jeune femme, elle a hésité deux bonnes heures avant de sortir de son lit pour se décider à aller se préparer. elle s'est bien vêtue. elle a fait un effort. parce qu'elle va le revoir aujourd'hui. parce qu'elle n'a pas envie de faire mauvaise impression lors de leurs retrouvailles. retrouvailles où elle allait certainement lui faire quelques reproches. parce qu'il l'a abandonné. parce qu'il l'a laissé à la merci des personnes qui en avaient après lui. parce qu'il s'est tiré et qu'elle s'est retrouvé entre leurs sales pattes.
alors elle sort, les mains dans les poches de la veste qu'elle a enfilé à la va vite. elle marche tranquillement. elle ne se presse pas. parce qu'elle ne sait même pas ce qu'elle va dire une fois en face de lui. elle stresse rien qu'à l'idée de se retrouver en face de lui après ces années. elle redoute de le voir avec une autre fille. elle redoute le fait qu'il va le repousser. qu'il ne va peut-être même pas lui ouvrir si elle annonce que c'est elle. alors d'un côté, elle espère presque qu'il ne sera pas chez lui. ça lui donnera bonne conscience d'avoir essayé. mais après une dizaine de minutes de marche, elle se retrouve devant l'immeuble qu'on lui a indiqué. elle laisse ses yeux détailler les noms indiqués à l'entrée. et elle attend que la personne au niveau de l'entrée sorte pour se faufiler avant que la porte ne se ferme. et elle grimpe les escaliers jusqu'à se retrouver à l'étage souhaité. devant la porte, elle sent ses mains devenir moites. c'est désagréable. elle souffle. un bon coup. avant de sortir l'une de ses mains de sa poche pour venir frapper doucement contre la porte de l'appartement. et elle attend. elle attend qu'on vienne lui ouvrir. la porte s'ouvre, elle panique maëlle. elle panique comme jamais. elle lève les yeux sur la personne qui lui faisait face. bendo. et sous la panique, y'a que ces quelques mots qui franchissent ses lèvres. "euh ... salut." elle hésite presque sur ses paroles.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 21 Nov - 22:44

tes yeux s'ouvrent. rapidement. ta main glisse sous l'oreille, rencontre entre tes doigts et l'arme à feu que tu gardes là, au cas où.. au cas où tu en aurais besoin. sécurité abstraite, inexistante. tu le lèves, tu le pointes. forme invisible devant toi. forme totalement absurde. non réaliste. personne. toujours personne. tu ne reconnais pas l'endroit. pas de suite. pas tout de suite non. chambre qui t'appartenait avant ton séjour derrière les barreaux. ton cerveau qui fulmine. tu reposes l'arme sur la couette. bruit étouffé par les couvertures. tu passes ta main contre ta nuque, dans tes cheveux, et tu te relaisses tomber dans ton lit. depuis que t'es rentré, il y a des choses étranges qui se produisent. t'as l'impression d'être en insécurité constante. pourtant, t'as pas plus d'ennemis qu'avant. pourtant, ta vie n'a pas tant changé que ça. tu respires un coup. deux coups. tu observes le plafond. tu ne te rendormiras pas, tu le sais. tu te lèves et tu files prendre une douche.

habillé, posé sur ton canapé, tu ne bouges plus. tu réfléchis. tu penses. tu ne sais pas à quoi t'attendre. tu ne sais pas ce que tu es censé faire maintenant. il faudrait que tu reprennes les choses en main, mais t'en es pas encore capable. tu laisses vénus gérer pour toi. encore quelques jours. le temps de te réhabituer à la liberté. tu peux faire ce que tu veux, quand tu veux. tu peux te lever, sortir dehors, tu peux te lever et te rasseoir. pas de salle de musculation, pas de couvre feu, pas de barreaux. rien. plus rien. bouteille de rhum devant toi, tu te sers un verre. il est certainement trop tôt. ou pas assez. t'en sais rien et tu ne te poses même plus cette question. t'as besoin de temps. temps que tu n'as pas puisque tu entends déjà frapper à la porte. tu te lèves, pas lent mais assuré et tu ouvres la porte. tu t'attends à voir vénus .. nino, ou encore tani, mais non. vraiment pas.

coup de chaud. de froid. euh ... salut. quelques mots qui sortent. rien de ta part. t'es pas certain de ce que tu vois. de qui tu vois; t'es pas certain d'être totalement sûr de la personne que tu as en face de toi. chevelure blonde, yeux de biches. son regard, ses lèvres, sa peau. tout. tu reconnais tout. qu'est-ce que.. tu commences, mais tu ne termines pas parce que tu n'oses pas. tu n'y arrives pas; ça ne veut pas. tu te retrouves comme un con. perdu. dans le néant. un brouillard qui se lève. tu ne la fais pas entrer, ni même sortir. tu restes muet. quelques secondes encore. maëlle ? t'as besoin d'être sûr, et t'es partagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 21 Nov - 23:10



❝it's just you❞
bendo & maëlle
depuis qu'elle a eu l'adresse de bendo, elle stresse maëlle. elle n'a quasiment pas dormi de la nuit. elle n'a fait que cogiter pendant tout ce temps. les yeux bien trop ouverts pour chercher le sommeil. allongée sur les dos, les bras croisés contre sa poitrine. elle réfléchissait à tous les scénarios possibles. toutes les réactions que bendo aurait pu avoir. et toutes celles qu'elles auraient entraînées. la dispute qui aurait pu éclater sur le palier. les retrouvailles plus chaleureuses. elle a tout fais dans sa tête. toutes les situations. principalement les pires quand même. il ne faut pas se le cacher. c'est une sale habitude. celle d'imaginer le pire. de suite. comme beaucoup. surtout dans de telles situations en fait. le pire est tellement tentant. c'est si simple d'imaginer le pire, c'est évident.
elle marche vers le domicile de bendo. l'adresse qu'on lui a indiqué la veille. l'adresse qu'elle recherche depuis deux ans. pour elle, il vit ici depuis deux ans. elle n'est nullement au courant de son passage en prison. personne ne lui en a parlé. personne n'aurait pu lui en parler. elle stresse à l'idée même de se retrouver face à lui. à l'idée de ne rien trouvé à dire. à l'idée qu'elle le repousse. qu'il ne veuille pas lui parler. elle redoute de se retrouver en face à face avec bendo. alors elle marche tranquillement, pour essayer de retarder l'échéance. retarder leur confrontation. elle observe les quelques boutiques. elle ralentit même quand ses yeux se posent sur des fringues qui lui plaisent. pourtant, elle ne s'arrête pas. elle ne peut pas remettre cette confrontation à plus tard.
devant la porte, elle souffle. elle essaie de se calmer. mais ça ne fonctionne pas franchement. ça ne fait qu'aggraver le tout. sa respiration se bloque presque quand elle frappe à la porte. elle entend les pas s'approcher. alors elle sait que quelqu'un va venir lui ouvrir. qu'elle ne va pas simplement rentrer chez elle tout de suite. la porte s'ouvre sur bendo. et maëlle lâche ces quelques mots. dans un souffle. ses yeux détaillent le jeune homme. attentivement. elle détaille son visage. ses yeux. ses pommettes. son nez. ses lèvres. il n'a pas changé. enfin, pas radicalement. et il la reconnaît. il l'a vu dans son regard avant même qu'il ne prenne parole. il semble surpris de la voir ici. et y'a franchement de quoi l'être. rien ne laissait présager qu'elle finirait par le retrouver. se pointer chez lui. comme ça, sur un coup de tête. en entendant son prénom glisser entre ses lèvres, elle sent son cœur se serrer dans sa poitrine. elle hoche simplement la tête. de bas en haut. elle reste là, à l'observer pendant un moment avant de trouver le courage de prendre parole. "j'te dérange pas ?" manière détournée de savoir s'il n'était pas avec quelqu'un. de savoir s'il n'avait pas déjà quelque chose de prévu. quelque chose de mieux à faire. quelqu'un de mieux à voir. elle n'oserait pas le lui demander clairement. parce que ça ne la regarde pas. ça ne la regarde plus.



© Pando


Dernière édition par Maëlle Favre le Lun 21 Nov - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 21 Nov - 23:32

tu n'es pas prêt. non. tu n'es pas préparé, pourtant tu ne sembles pas avoir le choix. aucun. elle est là, déesse blonde se pointant sans ménagement devant chez toi. appartement que tu as regagné depuis peu. a-t-elle décidé de te suivre ? quelque chose du genre ? tu te souviens de la dernière fois. paris. paname. ta ville natale. la cité. les trafics, encore et toujours. les contacts et elle ... maëlle. une perle. un diamant brute. t'aurais pas du t'approcher d'elle, à l'époque. mais maëlle, elle est têtue, obstinée, mais maëlle, elle n'a jamais lâché. jamais. malgré tout ce que tu as pu faire, elle est restée. la glace qu'elle a brisé, la carapace, qu'elle a percuté de plein fouet, sans ménagement. elle t'a touché là où ça fait mal. là où ça fait du bien aussi. là où tu ne voulais laisser entrer personne.

coup de paniquer. des menaces. au bout d'un an, tu mets les voiles. elle savait, ce que tu faisais, dans les grandes lignes. tu ne lui as pas laissé le choix. t'as pris tes valises, tes affaires, et t'es parti dans le sud de la france. rapidement. trop. peut-être. j'te dérange pas ? est-ce qu'elle te dérange ? bien sûr que oui. évidement que oui. tu l'sens, dans chaque parcelle de ton corps que ça réveille quelque chose que tu souhaitais laisser mort. complètement inerte. mais non, elle débarque et elle renverse tout, comme à son habitude. non.. non, j'faisais rien. tu lui avoues. tu n'bouges pas pour autant. tu devrais possiblement la laisser entrer mais ça ne te vient pas en tête. non. t'es encore trop subjugué par la vision. peut-être serais-tu en train d'halluciner. après tout, c'est le manque. tu ressentais ça quand tu as été incarcéré sans aucune possibilité d'avoir accès à quelques drogues. finalement, tu recules, tu ouvres la porte, et tu la laisses entrer sans un mot. tu la regardes avancer. elle n'a plus le choix et toi non plus finalement. qu'est-ce que tu fais ici ? tu lui demandes, finalement, parce que t'as besoin de savoir ce qu'elle est venue faire. t'as été clair, vous avez été clair. vous avez terminé ce que vous commenciez. mal. très mal. trop mal. tu ne comprends pas. après tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Lun 21 Nov - 23:54



❝it's just you❞
bendo & maëlle
le revoir, ça lui retourne l'estomac. ça fait battre un peu trop rapidement son organe vital. ça la chamboule totalement. plus qu'elle ne l'aurait pensé. plus que ça ne le devrait. ça fais un moment qu'ils ne sont plus ensemble. ça fait un moment qu'il a quitté paris. tout devait être terminé. pour de bon. et pourtant, elle se sent comme à leur première rencontre. comme lorsque leurs regards se sont croisés pour la première fois. elle se sent comme une gamine en face de lui. comme une adolescente. elle pourrait presque sentir ses joues rougir si c'était son genre. parce qu'elle sent son regard la transpercer. elle n'en a plus l'habitude. vraiment plus. ça fais des années qu'on ne l'a pas regardé ainsi. et ça lui a manqué d'une certaine manière. elle le regarde dans les yeux. pendant quelques instants. avant de détourner le regard. elle n'est pas à l'aise. pas du tout.
il ne faisait rien. rien du tout. au moins, elle ne le dérangeait pas. même si franchement, ça aurait été la cadet de ses soucis de le déranger. elle ne se souciait pas franchement de ça. si il était accompagné, elle se serait tirée en lui disant simplement qu'elle reviendrait le lendemain. parce qu'ils devaient parler. elle devait lui parler. même si elle ne savait pas comment engager la conversation. comment balancer tout ce qu'elle avait à dire. à lui dire. (19) quand il se décale, elle reste sans bouger pendant deux ou trois secondes. juste le temps de comprendre ce qu'il faisait. s'il s'agissait bien d'une invitation à entrer dans son appartement. mais elle ne voit pas d'autres explications. alors elle se faufile dans son appartement, frôlant quasiment le jeune homme en passant. à peine rentré, il lui pose cette question. cette fameuse question. mais elle ne se tourne toujours pas vers lui. elle n'ose pas. elle n'ose pas lui faire face. elle se mord la joue. le temps de rassembler ses idées. de tout mettre en ordre. de mettre les formes. "on devait parler. je devais te parler." elle souffle ceci en lui faisant face. en plantant son regard dans le sien. elle essaie de ne rien laisser paraître. de ne rien montrer quant à ce qui allait suivre. quant à ce qu'elle a vécu. elle passe une main dans ses cheveux en laissant ses yeux détailler la décoration de son appartement. pour se distraire, au moins un peu. "c'est sympa chez toi." elle essaie de changer de discussion, clairement. elle essaie au moins. même si elle est quasiment certaine que ça ne fonctionnera pas. que bendo va chercher à savoir ce qu'elle devait lui dire. ce qui l'a poussé à venir jusqu'ici.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 0:33

son corps qui frôle le tien alors qu'elle pénètre dans ton appartement. ton chez toi. ce qui y ressemble en tout cas. tu la regardes faire et tu te demandes si c'est un signe quelconque. si ça représente quelque chose. tu sors de prison, tout juste. t'en sors et tu ne sais plus vraiment ce que tu dois faire, ce que tu comptes faire. t'es là, indécis, et elle débarque, elle chamboule quelque chose qui est déjà chamboulée. comme pour t'exposer une nouvelle option à laquelle tu ne veux pourtant plus penser. on devait parler. je devais te parler. t'as un doute sur le on, parce que tu lui as tout dit la dernière fois. tu lui as explique que ce n'était pas possible. que ce n'était plus possible. qu'elle risquait gros. que tu partais pour son bien, avant tout, pour la protéger, pour qu'elle ne soit plus assimilé à tes actions. alors, t'as plus rien à dire. tu la regardes elle te tourne le dos, un instant, semble observer les lieux. c'est sympa chez toi. elle souffle, finalement. t'es surpris mais tu ne montres rien. tu fais l'tour, tu passes devant elle, tu vas t'asseoir dans ton canapé en cuir noir et tu bouges plus. tu la fixes parce que tu as encore du mal à te rendre compte qu'elle est là. chez toi. avec toi. j'pense pas que t'es venue de paris pour me parler de la décoration de mon appart. tu souffles. tu veux pas être méchant, tranchant, froid, mais t'arrives pas à faire autrement. t'as perdu l'habitude, cette habitude qui faisait qu'elle captait quelque chose chez toi. qu'elle te voyait comme quelqu'un de bon. quelque chose qui s'est brisé quand tu lui as demandé de t'oublier. pour toujours. alors vas-y, je t'écoute maëlle, qu'est-ce qu'il se passe ? tu ne penses pas à un seul instant que ça peut être grave, pour toi, c'est forcément anodin. tu risques de tomber de haut, et t'es même pas préparé parce que la blonde ne laisse rien transparaître. absolument rien. elle est là, devant toi, si unique. si elle, finalement. elle n'a pas changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 0:51



❝it's just you❞
bendo & maëlle
maëlle, elle le cherche depuis tellement longtemps qu'elle commençait à sérieusement désespérer. à se dire qu'il avait réellement effacé toutes les traces pour le retrouver. mais maëlle, elle n'a pas lâché. elle ne lâche jamais vraiment. elle a continué à le chercher. et elle a fini par retrouver sa trace ici. et un heureux hasard a fait qu'elle a fini par entendre parler de lui. elle a entendu dire qu'il était revenu. alors elle a fouiné jusqu'à trouver son adresse. elle n'aurait pas pu se contenter d'un simple message. elle a toujours été nulle pour mettre les formes par message. alors elle s'est pointée chez lui. comme une fleur. comme un simple mirage. elle n'a rien laissé présager de sa venue. aucune trace. elle n'a pas pris de risques stupides. elle ne lui a pas laissé le loisir de l'éviter. de se tirer encore une fois.
alors elle se faufile dans son appartement, ses mains reprenant leur place dans ses poches. une vieille habitude. et ça lui donne un minimum de contenance. elle essaie de détourner la discussion. de parler d'autre chose que ce qu'elle doit lui dire. parce qu'elle ne veut même pas en parler. parce qu'elle ne sait même pas comment en parler. comment aborder le sujet. elle ne peut pas balancer ces informations comme ça. et comme prévu, ça ne fonctionne pas. il lui balance qu'elle n'est pas venu ici pour lui parler de sa décoration. il lui balance ça sur un ton froid. un ton qu'elle n'avait pas entendu de sa part depuis bien longtemps. ça la fait lever les yeux au ciel. enfin, au plafond. "si ma présence te dérange tant, j'peux partir." et son ton lui répond parfaitement. aussi sec que le sien. elle ne va certainement pas rester douce alors qu'il lui parlait ainsi. elle s'appuie simplement contre le mur derrière elle. elle observe le sol. un instant. un long moment même. et le silence se fait pesant. elle le sait, il attend simplement qu'elle lui dise ce qu'elle a à lui dire. mais elle prend son temps. elle veut trouver les bons mots pour dire ce qui lui était arrivé. elle essaie de ne pas y penser aussi. mais c'est peine perdue. elle y repense indéniablement. dès qu'elle ferme les yeux en fait. "t'es partis pour rien de paris. ce qui devait arrivé est arrivé." elle n'ajoute rien. parce qu'il comprendra. enfin, elle pense qu'il arrivera à faire le lien. elle garde les yeux au sol. elle ferme même les yeux pendant un bref instant et quand elle les rouvre, elle relève son visage, cherchant simplement le regard de bendo.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 1:10

si ma présence te dérange tant, j'peux partir. t'as envie de lui crier que oui. qu'elle parte, vite, qu'elle dégage de chez toi. qu'elle sorte de ton champ de vision. qu'elle déguerpisse rapidement. oui, t'as envie de lui demander de quitter ton palpitant. mais tu n'en fais rien. tu décides de garder le silence, tu décides de simplement souffler pour exprimer ton mécontentement. rien de plus. rien de moins. ses mains dans les poches, tu ne comprends pas où elle veut en venir. tu lèves ton regard. tu ne la perds pas des yeux. t'es pas gêné, simplement pris au dépourvu. tu l'observes, sans t'en cacher. ses traits. les détails. tout ce qui a pu changer. il te semble que ces cheveux sont légèrement plus clair. un doute que tu n'éclairciras pas aujourd'hui. certainement pas. elle ne te regarde pas elle. non. sol qu'elle fixe, inlassablement. t'as presque envie de te lever pour lui relever le menton. tu gardes tes distances. c'est important. t'es partis pour rien de paris. ce qui devait arrivé est arrivé. elle te lâche. sans ménagement. tu restes muet. indécis. la peur de comprendre le message codé. la peur de comprendre qu'on lui a fait du mal. la peur de comprendre que t'as merdé. la peur de comprendre que c'est entièrement ta faute. uniquement ta faute. poing qui cogne contre la table basse. seule réponse. première réponse tandis que tu te lèves et que tu fonds vers elle. tant pis pour les distances. tu n'peux pas rester de marbre. une main sous son menton. ton regard azur qui la transperce. qui ? tu demandes, simplement. qui lui a fait du mal. qui la trouvé. qu'est-ce qu'ils voulaient ? qu'est-ce qu'ils t'ont fait ? des questions qui ne peuvent pas forcément avoir de réponse. mais t'en as besoin. atrocement besoin pour garder le contrôle. magistralement besoin pour ne pas déraper. tu ne savais pas quoi faire de ta vie maintenant que tu es sorti du trou .. et bien ça vient de changer. tu vas les retrouves. tous. un à un. et tu vas les tuer. cadavres que tu empileras avec ceux que tu traînes. le coeur qui bat, fort. dans ta tête. contre tes tempes. les muscles tendus et pourtant ta main qui reste douce contre son menton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 1:36



❝it's just you❞
bendo & maëlle
bendo, il souffle, comme un gosse pour montrer son mécontentement. elle aurait pu se marrer maëlle, dans d'autres circonstances en le voyant agir ainsi. elle lui aurait même fais la remarque dans d'autres circonstances, quitte à ce qu'il finisse par la mettre dehors. mais elle ne dit rien. elle ne va pas l'énerver pour des conneries qui peuvent attendre. il semble déjà contrarié, par sa simple présence, elle l'a bien vu. enfin, il le lui a bien fais comprendre une fois la surprise passée. elle met sa fierté de côté pour ne pas l'engueuler. elle prend sur elle, enfin si on peut dire ça ainsi. elle se concentre sur ce qu'elle va dire. sur la manière dont elle doit le dire. mais finalement, elle balance le tout de la manière la plus maladroite possible. elle balance ça comme ça. comme si ce n'était rien. elle ne sait même pas vraiment pourquoi elle vient lui dire ça. sûrement pour lui faire regretter son départ. pour lui faire comprendre qu'il n'aurait jamais du la laisser seule. pour le faire culpabiliser, en quelque sorte. maëlle, elle sursaute brusquement en entendant le poing de bendo heurter la table basse. instinctivement, elle laisse son regard glisser sur sa main. juste pour voir s'il n'est pas blessé. elle va pour prendre parole quand il se lève. mais il la prend de court en fonçant sur elle. en déposant sa main sur son menton. dans un geste d'une douceur qui contraste nettement avec la violence du coup qu'il venait de donner. elle soutint son regard. elle fronce les sourcils sous sa première question. sa question la plus stupide. "j'en sais rien de qui c'était. j'me suis pas amusée à demander leurs prénoms." elle murmure ces mots. parce qu'il est suffisamment prêt d'elle pour ne pas avoir à parler plus fort. et les deux autres questions s'enchaînent. et là, elle part loin maëlle. elle revient des années en arrière. elle revit quelques uns de ces moments. de ces horreurs qui viennent la hanter la nuit. qui viennent l'empêcher de se balader tranquillement dans la rue. ses yeux s'embrument mais elle refuse de les laisser couler. elle ne pleura pas une autre fois. pas pour eux. "ils te voulait toi. tout simplement." elle contacte sa mâchoire à cette simple idée. parce que tout ce qui lui est arrivé, c'est de sa faute. même s'il ne l'a pas voulu. elle devrait lui en vouloir. vouloir le lui faire payer. mais pourtant, juste en plantant son regard dans ses beaux yeux, elle oublie cette partie de l'histoire. "t'es vraiment sûr de vouloir savoir ?" elle se racle la gorge juste avant de prendre parole. histoire de ne pas montrer que ces événements l'affecte encore bien trop.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 1:49

ta main, contre son menton, son regard dans le tien. ou le tien dans le sien. tu ne sais plus vraiment. tout ce que tu sais, c'est que tu souffres. culpabilité qui t'oppresse, te comprime. la vengeance qui tente de prendre place, le besoin et l'envie de vengeance qui tente de camoufler ce que tu peux ressentir là, maintenant. j'en sais rien de qui c'était. j'me suis pas amusée à demander leurs prénoms. qu'elle te souffle, les sourcils froncés. comment ça elle ne sait pas ? comment ça elle ne peut pas te donner de noms ? elle a bien du entendre quelque chose à un moment donné non ? mais tu passes, tu enchaînes. tu vois l'effet. elle part. elle s'en va. loin. tu ne tentes pas de la rattraper. pas tout de suite. tu attends simplement, le regard brillant. souffrance intense. ils te voulait toi. tout simplement. qu'elle laisse échapper finalement. toi. évidemment. toi. putain. la mâchoire qui se serre. ils l'ont trouvé elle, alors que tu étais parti, alors que tu as tout fait pour la protéger. elle. t'es vraiment sûr de vouloir savoir ? elle continue. tu hoches la tête, de haut en bas. bien sûr que tu veux savoir. t'as besoin de savoir. t'as besoin de ressentir cette haine plutôt que cette culpabilité. t'as besoin d'être fixé ce qu'il s'est passé pour être certain de ce que tu vas leur faire. tu es déjà en train de planifier un séjour sur paris. oui, je suis sûr maëlle. j'ai besoin de savoir. tout. absolument tout. j'ai besoin de les retrouver. j'ai besoin de les retrouver pour leur faire payer à la hauteur de ce qu'ils t'ont fait. ils ne s'en sortiront pas comme ça. j'le permettrai pas. elle s'attendait à quoi en venant te voir ? que tu la prennes dans tes bras ? que tu t'excuses ? que tu lui avoues que t'as eu tout faux ? certainement. et c'est vrai. tu ne le nies pas, mais l'avouer, c'est encore loin. vengeance. tu penses vengeance, t'es presque à deux doigts de vivre vengeance. raconte-moi. tu la presses, en douceur pourtant. son souffle qui vient se perdre contre ta peau, qui se mélange au tien. proximité soudaine dont tu prends finalement conscience. est-ce que tu lui fais peur toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 2:27



❝it's just you❞
bendo & maëlle
maëlle, elle ne voulait pas repenser à tout ça. mais c'est un cercle vicieux. si elle n'y pense pas la journée, ça vient la hanter la nuit. quand elle se pense débarrasser de tout ça. quand elle commence à s'enfoncer dans un profond sommeil. elle entend encore leurs voix. elle s'entend crier. et pleurer. elle en vient même à pleurer dans son sommeil. elle ressent presque encore la douleur de leurs coups. et elle se réveille d'un coup. les joues humides, les yeux grands ouverts. et c'est partit pour une crise d'angoisse. elle a du mal à respirer. elle est obligé de courir jusqu'à son balcon. pour profiter de l'air frais. elle se met en boule, le menton sur les cuisses. pleurant silencieusement. c'est le même scénario toute la journée. pourtant, elle refuse de montrer au monde ce qui lui est arrivé. elle refuse de se montrer faible devant le monde. elle refuse d'exposer les quelques marques qui traînent encore sur son corps. des marques qui ne partiront jamais. qui la ramèneront toujours à cette période.
maëlle, elle l'observe. elle ne le quitte pas des yeux. et elle regarde l'effet qu'on ses mots sur lui. elle voit bendo bouillir. bendo qui ne souhaite qu se venger. la venger. et elle se sent presque soulagée. parce qu'ils paieront. mais en même temps, elle ne souhaite pas qu'il prenne pour elle. qu'il ai des ennuis par sa faute. elle souffle. doucement. alors que ses yeux se perdaient dans le vide, une énième fois. et elle prend parole. "ils m'ont enlevé. un jeudi soir, alors que je rentrai chez moi. ils m'ont gardé deux semaines, au moins. j'ai pas compté les jours, mais c'est ce qu'on m'a dis à l'hôpital." l'une de ses main se resserre simplement en un poing. "je ne me souviens pas de tout, c'est sûrement mieux comme ça." les larmes menacent de couler, mais elle les retient encore, difficilement. mais elle reprend parole. "ils se sont bien amusés au moins." elle lâche un faible rire. sans aucune trace d'humour. "au début, ils se contentaient de menaces. de dire que si tu ne venais pas, ils s'en prendraient à moi. et c'est ce qu'ils ont fais. ça a commencé par quelques coups. puis, au fil des jours, ça a empiré. ils s'impatientaient. ils étaient comme des lions en cage. j'ai fini par être confondue avec un sac de sable dans lequel ils boxaient. je gisait au sol. mais ils continuaient. j'ai été inconsciente pendant deux jours. quand je me suis réveillée, je n'arrivais même plus à bouger. j'ai appelé à l'aide. j'aurai pas dû." elle fait une pause, juste pour reprendre son souffle. et pour savoir où elle en étant dans son récit. "ils sont entré dans la pièce. ils sont passés à un autre niveau ce jour là. ils ont fais joujou avec les couteaux. ils ont laissé quelques marques, superflues. y'en a une surtout. sur ma cuisse. et un jour, ils en ont eu marre. y'a eu un dernier coup de couteau et je me suis réveillée à l'hôpital. on m'avait déposé aux urgences. je suppose qu'ils ne voulaient pas que je salisse le sol." et là, les larmes ont coulées. deux. trois. parce que la pression redescend. parce qu'elle revit encore ces semaines. mais elle les essuie. d'un geste de main. d'un revers de main. elle se sent simplement minable en ce moment. au plus bas. elle a l'impression d'être retournée au point de départ. de ne pas avoir avancé depuis ce moment. c'est ça le pire. d'avoir l'impression de rester au point de départ. que dès qu'elle semble avancer, quelque chose la fait revenir au début. et ça l'enrage. parce qu'elle aimerait tourner la page. pour de bon. mais qu'elle n'y arrive pas. parce qu'un rien lui fait penser à tout ça. qu'un simple bruit en sortant du boulot suffit à la faire détaler comme un lapin jusqu'à son appartement. elle se sent vulnérable. et elle déteste ça. elle l'a toujours détesté.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 11:32

son regard, dans le vide, tandis que le tien ne la lâche pas. tu la détailles, tu tentes de percevoir la moindre émotion. toi, un être si renfermé. ils m'ont enlevé. un jeudi soir, alors que je rentrai chez moi. ils m'ont gardé deux semaines, au moins. j'ai pas compté les jours, mais c'est ce qu'on m'a dis à l'hôpital. je ne me souviens pas de tout, c'est sûrement mieux comme ça. qu'elle commence. l'hôpital. elle s'est réveillée à l'hôpital, et tu crains déjà le pire rien qu'à cette idée. ils se sont bien amusés au moins. elle lâche. rire jaune. tes dents se crispent, ton visage se ferme. au début, ils se contentaient de menaces. de dire que si tu ne venais pas, ils s'en prendraient à moi. et c'est ce qu'ils ont fais. ça a commencé par quelques coups. puis, au fil des jours, ça a empiré. ils s'impatientaient. ils étaient comme des lions en cage. j'ai fini par être confondue avec un sac de sable dans lequel ils boxaient. je gisait au sol. mais ils continuaient. j'ai été inconsciente pendant deux jours. quand je me suis réveillée, je n'arrivais même plus à bouger. j'ai appelé à l'aide. j'aurai pas dû. ils sont entré dans la pièce. ils sont passés à un autre niveau ce jour là. ils ont fais joujou avec les couteaux. ils ont laissé quelques marques, superflues. y'en a une surtout. sur ma cuisse. et un jour, ils en ont eu marre. y'a eu un dernier coup de couteau et je me suis réveillée à l'hôpital. on m'avait déposé aux urgences. je suppose qu'ils ne voulaient pas que je salisse le sol. beaucoup d'informations, beaucoup trop. un trop plein. t'as pas le temps de tout comprendre, de tout absorber. t'as besoin de temps pour tout remettre en ordre. quand tu la regardes, tu vois ses larmes qui coulent. encore et encore. chemin disgracieux le long de ses joues, elles terminent leur course sur le sol. tu ne réfléchis pas plus longtemps. tu t'approches encore. tu la décolles du mure pour venir l'enfermer dans tes bras. une main qui se cale contre sa tête, tu la serres contre toi. parfois, les mots ne servent à rien, parfois, les gestes sont plus significatifs. alors tu la gardes contre toi. tes bras qui se serrent fort autour de son corps qui te semble si frêle en cet instant. t'es si doux avec elle, alors que tout ton corps bouillonne de rage. j'vais les retrouver maëlle, j'te le jure; ils payeront. tu continues, dans ta lancée. t'as changé de méthode depuis la fois dernière. fini les fuite. bonjour les cadavres. tu vas les tuer. c'est impensable qu'ils puissent encore vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 13:12



❝it's just you❞
bendo & maëlle
elle aurait aimé pouvoir prendre du recul sur la situation. pouvoir en parler sans trop être touchée par les événements. mais c'est loin d'être le cas. pour elle, c'était encore frais. du moins dans sa tête. c'était comme si tout s'était passé la veille. la seule différence étant que son corps n'est plus aussi marqué. elle est encore aussi touchée parce qu'elle n'en a jamais vraiment parlé. elle a évité cette conversation avec quasiment tout le monde. elle répondait vaguement au personnel de l'hôpital. ignorait les questions des officiers qui étaient passés. et évitait cette discussion avec sa famille. ils ont tous du croire que c'était son copain qui lui avait fais ça. et elle ne s'en est rendu compte que quelques jours après. ça l'a fais marrer, une fois chez elle. penser au petit copain qu'elle n'avait plus qui aurait levé la main sur elle. une fois chez elle, elle s'y est enfermé pendant quelques jours. quasiment une semaine entière. jusqu'à ce qu'on la force à sortir. jusqu'à ce qu'on la force à reprendre le boulot surtout. alors elle y est retourné, la boule au ventre, à reculons même, mais elle y est allé. parce qu'elle ne pouvait définitivement pas rester enfermée dans son appartement jusqu'à la fin de ses jours. elle devait vivre. ou essayer de le faire.
maëlle, elle balance tout. elle dit tout ce dont elle se souvient. y'a sa gorge qui se noue à certains moments, alors elle fait quelques petites pauses. parce qu'elle en a besoin pour ne pas que sa voix déraille complètement. elle continue. jusqu'à la fin. et elle pleure. elle laisse quelques larmes couler sur ses joues. elles roulent le long de sa peau pour finalement rencontrer le sol quelques mètres plus bas. elle en essuie quelques unes. par fierté. elle n'a jamais aimé se montrer faible devant les autres. elle n'a jamais aimé pleurer en public. montrer que quelque chose la touchait un peu trop. elle préfère paraître insensible maëlle. montrer que rien ne peut la blesser. mais c'est loin d'être le cas. bendo, il la prend dans ses bras. il essaie de la réconforter. elle se laisse faire et pose simplement son visage contre son épaule. les yeux clos. elle se laisse quasiment tomber sur lui d'ailleurs. tout ce qui la retenait avant, c'était le mur. elle l'écoute. attentivement. "fais pas de conneries bendo. j'veux pas que t'ai des emmerdes à cause de moi." elle souffle ces mots en rouvrant les yeux pour examiner son visage. elle ne veut pas qu'il lui arrive la même chose, même si elle sait très bien qu'il lui ferait bien pire. ils le tuerait peut-être. ou alors, il se ferait prendre par les flics avec du sang sur les mains. et ça serait de sa faute. parce que si elle ne lui avait rien dit, il ne serait pas remonté sur paris pour les retrouver. à cette pensée, y'a son estomac qui se serre.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 20:02

elle reste contre toi. elle ne recule pas. elle ne refuse pas ton contact et bizarrement ça te rassure énormément. bizarrement, ça te fait même du bien de l'avoir là, contre toi. ce genre d'attention, ce genre de contact, ça fait des mois que tu n'en as pas eu. des mois. avant la prison. ça te surprend que tu aies fait le premier pas, mais tu l'as fait. tu la gardes contre toi, tu pries pour qu'elle sèche ses larmes, pour qu'elle reprenne confiance tout en imaginant comment tu vas pouvoir la venger. comment tu vas pouvoir exterminer ces types. fais pas de conneries bendo. j'veux pas que t'ai des emmerdes à cause de moi. elle souffle, finalement, comme pour te prévenir que tu ne dois pas faire n'importe quoi. trop tard. tu feras n'importe quoi. trop tard, tu les retrouveras. trop tard. il ne m'arrivera rien. tu lui assures. t'en es pas certain, mais même si tu tombes pour ça, tu te diras que c'était une bonne cause. une très bonne cause même. t'as pas de doute là dessus. et dans l'cas inverse, ça ne sera jamais ta faute maëlle. tu expliques, en captant son regard. tu l'observes, droit dans les yeux. c'est ma faute ce qu'il t'ait arrivé. je.. tu réfléchis, quelques secondes, une question qui reste là, au bord de tes lèvres, une question en suspend. une question que t'as envie de souffler mais tu hésites. pour rien. pour tout. pourquoi est-ce que tu es revenue me dire ça maëlle, pourquoi me l'avouer ? qu'est-ce que tu attends de moi ? parce que tu te demande, parce que tu aimerais savoir ce qu'elle veut elle. ce qu'elle attend, exactement. t'as pas de doute sur ce que tu feras, mais t'as besoin de savoir quelles étaient ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 20:59



❝it's just you❞
bendo & maëlle
maëlle, elle ne refuse pas son étreinte. elle ne peut pas la refuser. elle n'en a pas la force, pas l'envie surtout. parce qu'elle a besoin de ce réconfort. de cette chaleur contre son corps. alors elle se blottit contre lui. elle ferme les yeux en se retenant de renifler disgracieusement. les joues encore humides, elle essuie le liquide restant de sa joue. et les quelques larmes qui menacent de couler encore. elle les essuie avant même qu'elles ne coulent sur ses joues.
elle inspire son odeur. ça lui fait penser à autre chose. sa simple présence, cette simple étreinte chasse ses idées noires. au moins pour un temps. au moins le temps qu'il ne relance pas le sujet sur la table. juste le temps que les remords sont encore loin. avant que son estomac ne se mette à faire des siennes. elle l'observe finalement. il lui dit qu'il ne lui arrivera rien. mais elle n'en croit pas un mot. parce qu'il ne peut pas en être certain. parce que rien ne peut présager que rien ne lui arrivera. que ces gars ne l'attendent pas déjà de pied ferme. qu'elle n'est pas simplement tombé dans un énième piège en accourant vers bendo dès sa première occasion. ses sourcils se froncent quelque peu en entendant que ça ne sera pas de sa faute. "bien sûr que si, ça sera de ma faute. j'aurai pas du venir te dire tout ça." elle soupire doucement. parce qu'elle regrette. parce qu'elle regrette de s'être pointé là pour lui balancer tout ça. parce qu'il va faire une connerie. elle le sait. elle sait qu'il va se rendre sur paris d'ici peu de temps. pour retrouver ces gars. il l'a promis. et dieu seul sait qu'il tient ses promesses, bendo. "ouais, c'est de ta faute. mais j'peux même pas t'en vouloir. parce que je savais ce qui risquais d'arriver." elle ne va pas nier le fait que ce soit bel et bien à cause de bendo que ces gars l'ont attrapée. que c'est à cause de lui qu'elle a vécu ces deux semaines. mais elle savait ce qu'elle risquait. il l'avait prévu et comme toujours, elle n'en a fais qu'à sa tête. elle ne le quitte pas des yeux. elle prend même une grande inspiration en entendant sa question. elle ne sait même pas quoi répondre. parce qu'elle ne sait pas vraiment ce qui l'a poussé à venir ici. à tout lui avouer. "j'en sais rien. je ... je voulais en parler à quelqu'un je suppose. et puis, je voulais que tu le saches. parce que ça te concerne un minimum. pour te dire que t'es parti pour rien. que finalement, ça n'a rien changé." elle hausse les épaules, doucement.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mar 22 Nov - 21:51

elle s'écarte légèrement, les dernière larmes qu'elle tente d'effacer au plus vite. bien sûr que si, ça sera de ma faute. j'aurai pas du venir te dire tout ça. peut-être, mais t'es content qu'elle l'ait fait. parce que ça prouve qu'elle te fait encore confiance, au moins un minimum. elle est venue se confier, elle est venue te révéler ces choses importantes, son parcours. ouais, c'est de ta faute. mais j'peux même pas t'en vouloir. parce que je savais ce qui risquais d'arriver. alors, non, elle ne t'en veut pas ? c'est ce que tu crois comprendre. rassuré, évidemment mais pas seulement. autre chose que t'es incapable d'expliquer. j'en sais rien. je ... je voulais en parler à quelqu'un je suppose. et puis, je voulais que tu le saches. parce que ça te concerne un minimum. pour te dire que t'es parti pour rien. que finalement, ça n'a rien changé. elle souffle.. en douceur. maëlle. tu souffles, à ton tour. ta main qui trouve son menton encore. tu le relèves à peine. juste pour croiser son regard. juste pour voir ce qu'elle dégage, ce qu'elle peut ressentir. je voulais te protéger .. j'ai voulu te protéger en partant .. tu lui expliques, tu tentes de lui expliquer, même si elle a du le comprendre finalement. je n'pensais pas qu'ils .. tu n'oses pas. souvenirs douloureux. tu le sens bien. je suis désolé. derniers mots que tu souffles en la regardant droit dan les yeux sans la quitter à un seul instant. t'es sincère, t'es désolé. c'est pas c'que je voulais. tu rajoutes. non, c'est même loin de ce que tu voulais pour elle. tu voulais qu'elle soit heureuse, tu voulais qu'elle soit écartée de tout ça. j'aurai jamais du te laisser. tu chuchotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 10:30



❝it's just you❞
bendo & maëlle
la fierté qu'à maëlle la tuera sûrement un jour. même quand elle est au plus bas, elle essaie de le montrer le moins possible. même quand ça relève de l'impossible, elle essaie. c'est ce qu'elle tente de faire. elle pleurait il y a quelques instants. et maintenant, elle essaie d'effacer les traces de ces larmes qui ont coulées sans sa permission. elles ont coulées toutes seules, alors que maëlle essayait tant bien que mal de les retenir. mais c'était peine perdue. pour essayer de minimiser la chose, elle se dit que bendo l'a déjà vu dans des états bien pires que celui-là. pour des conneries souvent. pourtant, elle oublie totalement que sa réaction est normale. que c'est tout simplement humain de se laisser submerger par des émotions quand celles-ci sont trop fortes pour pouvoir être contenues. elle l'oublie souvent. trop souvent même. y'a la voix de bendo qui la tire de ses pensées. sa voix qui souffle son prénom. elle sent ensuite sa main retrouver sa place sur son menton et l'inciter par ce simple geste à le regarder dans les yeux. chose qu'elle fait. docilement. elle le regarde. fixement. il s'explique. il s'excuse. et elle le laisse parler. sans l'interrompre. "je sais bien que t'es parti pour ça. je l'ai compris tardivement, mais j'ai fini par comprendre." au début, elle ne comprenait pas. elle le maudissait. elle a certainement du employer tous les noms d'oiseaux qui lui sont passés par la tête pour le qualifier à ce moment. mais elle a fini par comprendre. tardivement. trop tardivement d'ailleurs puisqu'elle ne s'en est rendu compte qu'au moment où tout a basculé. quand elle s'est retrouvé en face d'eux. en face de ceux que bendo voulait qu'elle ne croise jamais. et dieu seul sait comment elle aurait aimé ne jamais les croiser. "tu ne pouvais pas savoir." ces mots chutent simplement de ses lèvres. un simple chuchotement. elle ne le quitte toujours pas des yeux, elle est comme captivée par son regard. comme elle l'a toujours été d'ailleurs. ses yeux, ils l'ont toujours fasciné. parce qu'ils sont trop bleus. trop clairs. trop beaux. "j'aurai dû prendre plus au sérieux mes cours de boxe au lycée." elle balance ça pour détendre un peu l'atmosphère. parce qu'elle voit bien que son humeur maussade vient de s'étendre sur bendo. alors elle tente cette pointe d'humour. sûrement mal choisie. maladroite aussi peut-être. sûrement déplacée pour certains, parce qu'on ne rigole pas de ces choses là. mais elle se moque des codes maëlle. et elle se marre de ce qu'elle veut, même si ça ne plaît pas.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 19:44

elle t'écoute, sans t'interrompre. tu te perds dans les explications, dans les excuses. tu n'sais pas trop comment l'aborder. t'es fautif. tu l'sais. elle n'a rien à voir avec tout ça. elle a été un dommage collatéral. rien de plus. et c'est ce qui te bloque, c'est ce qui te donne la gerbe même. je sais bien que t'es parti pour ça. je l'ai compris tardivement, mais j'ai fini par comprendre. qu'elle t'avoue, qu'elle laisse échapper. ça a du être dur, comme ça l'a été pour toi. t'as pris une valise, tu l'as remplis, et après explication, tu es simplement parti. t'as pris le large. t'as souffert. t'as eu mal. tu te réveillais en la cherchant avant de comprendre qu'elle n'était pas là. qu'elle n'était plus là. que tu l'avais abandonné, pour son bien. finalement. t'as merdé. tu ne pouvais pas savoir.. elle rajoute, comme pour couper court à tes penser. non, tu pouvais pas. mais t'aimes pas ça. t'as besoin de tout contrôler, de tout savoir, t'as ce besoin ardent de tout savoir. j'aurai dû prendre plus au sérieux mes cours de boxe au lycée. tu tentes, un fin sourire, léger. à peine visible. tu ne peux pas faire mieux avec toutes les pensées que tu as en tête. je.. tu veux boire quelque chose ? tu lui demandes, rapidement. proximité qui te pèse, tu te souviens doucement, que ce n'est pas correct alors tu te recules. tu recules d'un bon pas et tu prends le temps de l'observer vraiment. t'imagines les horreurs qu'elle a pu vivre. t'as mal. mal pour elle. tu vois la bouteille de rhum. tu sais que c'est pas l'heure. mais t'as du mal avec les horaires. le respect des horaires, ce qui est bien et pas bien. vas-y, assis-toi, fais comme chez toi. tu lui assures, tu lui demandes tout en reculant encore. bouteille que tu dégages un peu. verre que tu ramènes avec ce qu'elle t'a demandé. tu penses que.. non, laisse. parlons d'autres choses. où est-ce que tu habites ? et t'es dans le coin depuis quand ? une autre question reste là. coincée. est-ce qu'elle est heureuse ? est-ce qu'elle a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 20:09



❝it's just you❞
bendo & maëlle
maëlle, elle voit bien que bendo s'en veut. il s'en veut un peu trop. alors elle essaie de le rassurer. comme elle peut. elle lui dit qu'il ne pouvait pas savoir ce qui allait se passer. ce qui allait lui arriver. il ne pouvait pas prévoir que ces gars allait s'en prendre à elle même une fois qu'il serait loin. une fois qu'il aurait tout fait pour que justement, elle soit loin de tout ça. de tout ce qui ne la concernait pourtant pas. la demoiselle, elle essaie de balancer une touche d'humour. mais ça ne fonctionne pas vraiment. mais elle distingue un très léger sourire sur les lèvres de bendo. un sourire discret. la situation ne se prêtait pas à plus que ce mince sourire. même elle, elle n'arrive pas à plus. mais c'est déjà franchement pas mal. elle le regarde s'éloigner. d'un coup. elle ne comprend pas. pas du tout. mais elle ne dit rien. parce qu'elle n'a pas envie de le questionner quant à son changement d'attitude. elle se sent tout de suite moins bien une fois la distance installée. elle se sent seule. elle sent le froid englober son corps. mais elle hoche la tête sous sa question. "ouais, je veux bien. j'prendrai comme toi, te déranges pas pour moi." elle l'écoute reprendre. lui dire qu'elle peut faire comme chez elle. alors elle s'installe sur le canapé. mal à l'aise. clairement. elle croise maladroitement ses jambes. elle laisse ses yeux observer ce qui l'entoure quand le jeune homme s'éclipse. mais quand il revient, elle pose son regard sur lui. directement. son aura à capté son attention sans même qu'il n'ai besoin de prendre parole pour cela. elle hausse les sourcils en entendant le début de sa phrase. phrase qu'il ne poursuit pas dans la même direction. "tu peux poser ta question. et je vis à milady, en colocation, c'est tranquille. et je suis ici depuis quelques semaines. trois il me semble." elle le suit du regard avant de reprendre. "et toi, t'es là depuis le début ?"


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 21:27

ouais, je veux bien. j'prendrai comme toi, te déranges pas pour moi. hochement de tête et tu t'en vas vers la cuisine. la pièce d'à côté; t'aurais voulu un appartement avec une cuisine ouverte, mais pour le peu de temps que tu passes ici .. finalement, tu te dis que ce n'est pas si utile. les yeux qui se ferment dans t'es devant le réfrigérateur. t'as encore du mal à te dire qu'elle est là. chez toi. plus de trois ans que tu ne l'as pas revu. que tu l'as quitté sur cette histoire qui te semblait finalement accessible. mais ça c'est retourné contre toi comme ça le fait à chaque fois. finalement. tu reviens. deux verres. jus d'orange. tu remplis les deux verres avant de prendre place non loin d'elle. des questions que tu poses. certaines que tu n'oses pas. trop rapidement. trop tôt aussi. tu peux poser ta question. et je vis à milady, en colocation, c'est tranquille. et je suis ici depuis quelques semaines. trois il me semble. et toi, t'es là depuis le début ?" elle demande, rapidement. et te réponds par la même occasion. ta question, tu ne peux pas vraiment la poser, alors t'en cherches une autre. d'accord.. sinon ouais, je suis là depuis le début. plus ou moins. j'ai pas cherché longtemps. j'ai pris le plus loin possible. pour ne pas craquer, principalement, pour ne pas pouvoir monter dans ta voiture et foncer la voir. surtout et avant tout. le soleil ça change. sinon j'me demandais simplement comment .. comment tu m'as retrouvé ? parce qu'il te semblait avoir plutôt effacé toutes les traces pour qu'elle reste paisible, mais t'as sûrement du te tromper là dessus aussi. t'en doutes pas tellement. tu la regardes. dans les yeux. et puis.. si t'as besoin d'argent, quoique ce soit, n'hésite pas. protecteur toujours, toujours envers les gens que tu aimes. tu ne peux pas t'en empêcher. c'est quelque chose qui te compose. toujours. t'as besoin de savoir que ça va, puis c'est le moins que tu puisses faire avec tout ce qu'elle va pu vivre par ta faute. tu lui donnerais ce qu'elle veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 22:09



❝it's just you❞
bendo & maëlle
bendo, il se faufile dans une autre pièce. qu'elle devine être la cuisine. puisqu'il revient quelques instants après avec des verres et du jus d'orange. ça lui fait bizarre à maëlle de se dire qu'il l'a bel et bien retrouvé. qu'il se trouve bel et bien juste en face de lui. que ce n'est pas simplement une quelconque illusion. un quelconque rêve. on lui a bien donné la bonne adresse. et il faudra qu'elle pense à remercier son informatrice qui n'est autre que elyana. sans elle, elle serait toujours à tourner en rond en ville, espérant simplement tomber sur lui au détours d'une rue. mais au moins, le retrouver dans son appartement, ça lui impose la confrontation. ça a permis à maëlle de dire ce qu'elle avait à lui dire. sans aucune réelle gêne. sans que personne d'autre n'écoute leur conversation. sans que personne d'autre ne la voit pleurer. enfin, laisser échapper quelques larmes. bendo, il se pose non loin d'elle sur le canapé. elle l'observe les servir sans rien rajouter pour le moment, elle attend sa réponse. et sa question aussi d'ailleurs. parce qu'elle sait qu'elle en avait une. une qu'il n'a pas osé poser. elle écoute attentivement. sans perdre une miette. parce que ça l'intéresse de savoir où il se trouvait pendant tout ce temps. et il était ici. au soleil. à profiter des joies du coin alors qu'elle le cherchait encore aux alentours de paris. le plus loin possible. c'est ce qu'elle retient surtout. et ça la pique. réellement. savoir qu'il a tout fait pour s'éloigner d'elle. le plus possible d'elle. presque comme si il fuyait le choléra. la peste ou une connerie du genre. pourtant, ça paraît évident qu'il ai essayé de s'éloigner au maximum. "j'pouvais toujours te chercher sur paris alors." maëlle, elle est partagée. parce que d'un côté, elle le comprend. elle comprend ce qui l'a poussé à fuir. à la laisser derrière lui. mais d'un autre côté, elle ne peut s'empêcher de mal le prendre. parce qu'il devait y avoir une autre solution à l'époque. une autre solution qu'ils n'avaient pas envisagés. qu'il n'avait pas envisagé surtout. "ouais, ça change radicalement. c'est agréable." parler du beau temps, ils en étaient arrivés à ce niveau là ? "j'ai simplement entendu dire que tu étais ici. y'a eu un quelconque article dans les journaux y'a quelques semaines il me semble. alors je suis descendue. je t'ai cherché et j'ai fini par apprendre ton adresse." elle ne balancerait pas elyana. jamais. parce qu'elle ne sait pas comment bendo le prendrait. et puis, elle n'était même pas obligée de dire que elyana était mêlée à l'histoire. maëlle, elle remue doucement la tête par la suite. de gauche à droite. comme signe de refus. "c'est gentil, mais je n'ai pas besoin de ton aide. je bosse alors je m'en sors bien à ce niveau là." elle refuserait toujours son aide de toute manière. même si elle se trouvait au fond du gouffre du côté financier. elle refuserait. parce qu'elle ne voudrait pas l'ennuyer. parce qu'elle voudrait s'en sortir par elle-même. comme la fille indépendante qu'elle semble vouloir être l'aurait fais. son regard tombe de nouveau sur son verre, posé sur la table devant elle. et ses doigts viennent s'enrouler autour. elle le lève alors doucement, dans un geste lent. presque hésitant. "ça sert à rien de trinquer, si ?" trinquer à quoi de toute manière ? au fait qu'elle l'ai simplement pisté pour le retrouver et lui balancer tout ce qu'elle a vécu à la figure ? pour leur pseudos retrouvailles ? l'ambiance n'était clairement pas à la fête de toute manière.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Mer 23 Nov - 22:33

j'pouvais toujours te chercher sur paris alors. elle souffle, rapidement. ouais, elle aurait toujours pu, mais tu n'aurais pas pu toi, rester dans le coin. ça aurait été trop dur. rien que penser à la croiser à un coin de rue n'aurait pas été vivable. t'oses pas répondre, tu peux pas répondre, tu risquerais d'en dire trop, et tu ne sais même pas comment le lui dire. alors tu restes muet. tu poses tes questions. ouais, ça change radicalement. c'est agréable. j'ai simplement entendu dire que tu étais ici. y'a eu un quelconque article dans les journaux y'a quelques semaines il me semble. alors je suis descendue. je t'ai cherché et j'ai fini par apprendre ton adresse. elle t'avoue, rapidement. un article ? tu n'étais pas au courant, mais ça ne t'étonne pas; t'as du faire l'tour avec ce braquage à mains armées. c'est gentil, mais je n'ai pas besoin de ton aide. je bosse alors je m'en sors bien à ce niveau là. elle t'arrête et tu t'y attendais, parce qu'elle est comme ça. indépendante, et parce qu'elle doit se douter que l'argent que tu as n'est pas forcément très propre. ça sert à rien de trinquer, si ? elle continue en prenant son verre. et tu décides d'être honnête. après tout, c'est le bon moment. je propose qu'on trinque à ma sortie de prison. tu souffles, en douceur. tu prends également ton verre, tu le mènes vers le sien en croisant son regard. ce devait être à ce propos l'article non ? je.. je suis parti ici, mais j'ai pas changé maëlle. que tu continues, en douceur. puis j'aurai pas pu rester à paris, tu sais .. je n'aurai pas pu te croiser à chaque coin de rue. je sais que j'aurai craqué maëlle. quoique tu puisses penser, ou quoique t'aies pu penser, je l'ai fait à contre coeur. tu lui expliques, ça semble être l'heure des confidences alors tu parles. c'est rare, mais avec maëlle ça a toujours été différent, parce qu'elle a cette manière de te regarder qui te met en confiance. elle ne t'a jamais jugé, elle n'a jamais jugé tes actions et elle t'acceptait comme tu étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Jeu 24 Nov - 11:21



❝it's just you❞
bendo & maëlle
le visage de maëlle ne peut que laisser apparaître la surprise. ses sourcils se haussent d'ailleurs. la prison ? sa sortie de prison ? elle n'en était pas au courant. elle n'a rien su de son incarcération. personne ne lui a rien dit. de toute manière, qui aurait pu le lui dire ? elle soutint son regard et vint faire entrechoquer doucement leurs verres. autant trinquer à ça. c'est un truc à fêter. "je ne savais pas que ... que tu t'étais fais prendre. et sûrement, je ne l'ai pas franchement lu. on m'en a simplement parlé, comme ça." elle a des tonnes de questions qui lui viennent en tête. des tas. mais elle en réprime de nombreuses. qu'elle ne peut pas poser. dont elle n'est même pas certaine de vouloir la réponse déjà. mais elle en pose une. une seule. une qu'il a du entendre des dizaines de fois. et dont la réponse est pourtant évidente. "c'était pas trop dur ?" question ridicule. c'est une certitude. mais elle veut savoir. elle veut l'entendre dire. elle veut en être certaine surtout. il lui dit qu'il n'a pas changé. et elle le sait pertinemment. il ne changera jamais. parce qu'il est comme il est. que ça plaise ou non. tout ça, ça fait partie de lui. "je me doutais bien que tu n'avais pas changé. tu ne changeras pas." ça pourrait sonner comme un reproche. mais c'est bien loin d'en être un. c'est une constatation. une simple constatation. maëlle, elle l'a toujours accepté comme il était. elle le prenait avec ses qualités et ses défauts. avec son boulot aussi. elle avait eu peur en apprenant ses activités. et pourtant, elle ne l'avait pas laissé tomber. elle ne l'aurait jamais laissé tomber pour si peu. elle a prit des risques pour rester avec lui. parce qu'elle l'aimait.
maëlle, elle ne le lâche pas des yeux. surtout pas quand il poursuit ses confidences. quand il prend parole pour lui dire qu'il a agit à contrecœur. qu'il est partit aussi loin pour ne simplement pas craquer bêtement en la croisant au détour d'une ruelle. et elle ne répond pas. pas tout de suite du moins. elle apporte le verre à ses lèvres et en boit une gorgée. elle sent le liquide couler le long de sa gorge, mais l'alcool ne brûle en rien après son passage. c'est simplement bien dosé. "je sais bien que tu ne l'as pas fais avec le sourire. mais au final, c'était le mieux à faire, enfin pour les circonstances de l'époque." c'était le truc à faire pour que les menaces cessent. disparaître. enfin, c'est ce qui paraissait logique. mais non, ça n'a pas été le cas.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Jeu 24 Nov - 18:22

son verre, qui vient contre le tien. petit son. à peine audible, tandis que tu le portes à tes lèvres en l'écoutant. je ne savais pas que ... que tu t'étais fais prendre. et sûrement, je ne l'ai pas franchement lu. on m'en a simplement parlé, comme ça. au moins, elle sait maintenant. t'es pas un enfant de coeur, mais elle te connait. elle te connaît mieux que quiconque. pratiquement. maintenant tu sais, je suis sortie il y a quelques jours seulement. tu lui expliques. tu pourrais entrer dans les détails mais elle doit certainement s'en ficher. alors tu n'oses pas. c'était pas trop dur ? elle laisse docilement échapper. tu hausses les épaules, presque maladroitement. et bien.. au début ça allait. les premières heures. puis c'est devenu un enfer. j'ai eu l'droit à l'enfermement en même temps que la cure de désintoxication. j'me suis retrouvé privé de liberté sans m'y attendre. t'es honnête, t'as pas de raison de ne pas l'être après tout. c'était un braquage. une banque. tu lui précises. t'es pas tombé pour quelque chose de très gros, finalement. t'aurais pu faire pire. je me doutais bien que tu n'avais pas changé. tu ne changeras pas. les mots qui font mal. c'est douloureux, mais la vérité est toujours douloureuse, c'est pour ça qu'aujourd'hui encore t'es seul. c'est pour ça qu'aujourd'hui encore tu repousses les gens qui osent s'accrocher à toi. parce qu'ils risquent gros. ils risquent leur vie. comme maëlle. tu ne préfères pas répondre, tu gardes le silence sur ces derniers mots.je sais bien que tu ne l'as pas fais avec le sourire. mais au final, c'était le mieux à faire, enfin pour les circonstances de l'époque. tu hoches la tête, tu reposes ton verre. simplement. tu l'observes, du coin de l'oeil. est-ce que.. est-ce que ça va maëlle ? par ces mots, tu sous-entends tellement de choses. question ouverte qui n'a aucune réponse, ou plutôt, des multiples. il n'y a pas la bonne réponse, mais des réponses. tu la regardes. est-ce qu'elle va bien, est-ce qu'elle a dépassé tout ça ? est-ce qu'elle sait ce qu'elle va faire maintenant ? est-ce qu'elle va rester sur biarritz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little bubbles
avatar

Maëlle Favre

pseudo : ingame (anaïs).
messages : 544
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : sahara + ©wild heart (avatar) et cobain (signature)

âge : vingt-cinq ans.
job/étude : barmaid.

MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   Jeu 24 Nov - 21:58



❝it's just you❞
bendo & maëlle
il est sortit depuis peu. depuis quelques jours. alors pendant qu'elle le cherchait jour et nuit, il était enfermé entre quatre murs. pendant qu'elle pestait après lui, il vivait quelques horreurs dans cette prison. dans cet endroit que maëlle aurait toujours voulu qu'il évite. parce que là-bas, les gars qui s'y trouvent sont bien loin d'être des enfants de cœur. bendo, il est loin derrière eux. ou alors, maëlle ne connait simplement pas cette facette de sa personnalité. pour elle, bendo, ça a toujours été le garçon parfait. avec quelques défauts, mais rien de dérangeant. c'était un endroit qu'il aurait du éviter. comme il l'avait toujours fais auparavant. maëlle, elle se sent mal. parce qu'elle se rend compte qu'elle vient de tout lui avouer. de tout balancer sur ce qu'il lui était arrivé. parce qu'il lui a clairement dit qu'il allait se venger. elle vient lui apporter des ennuis alors qu'il vient tout juste d'en finir avec la justice. "t'as pas intérêt à faire de conneries pour le moment. ils vont forcément t'avoir à l’œil." elle le met en garde. même s'il doit très bien se douter de ce qu'elle vient de lui dire. mais elle veut le protéger. l'empêcher de tomber une nouvelle fois. elle l'a toujours couvert. toujours défendu quand elle en avait l'occasion. parce qu'elle tenait à lui. parce qu'elle tient toujours à lui. c'est bendo. et bendo restera bendo. quoi qu'il arrive. la demoiselle, elle hoche la tête quand il lui parle de ce qu'il a vécu. sans entrer dans les détails. "ça a pas du être simple. mais la cure de désintoxication, c'est sûrement pas plus mal que tu l'ai faite. mais si tu veux en parler, j'suis là tu sais." maëlle, elle ne sait pas s'il veut en parler. elle ne veut pas le brusquer. alors elle lui fait simplement comprendre qu'elle est là s'il veut parler. qu'elle ne le jugera pas. parce qu'elle ne l'a jamais fais. et qu'elle ne le fera certainement jamais. "t'avais pris combien pour ce braquage ?" elle est presque rassurée de savoir qu'il n'a pris que pour ce braquage. pas pour un truc plus grave. pas pour tous les trafics qu'il fait. pas pour les agressions qu'il a du commettre depuis le début. maëlle, elle voit bien que la suite de ses paroles ne lui plaisent pas. que ça le pique. et ce n'était même pas franchement le but recherché. pourtant, elle ne va pas s'excuser. parce que c'est la vérité. la pure vérité. elle n'a rien inventé du tout. et il le sait très bien. c'est sûrement pour ça qu'il n'a rien répondu. elle garde son verre entre ses doigts après avoir avalé sa gorgée. sa simple gorgée. elle hausse les épaules sous sa question. elle ne sait pas trop. vraiment pas. et elle ne compte pas lui mentir. pas comme aux autres. elle ne va pas dire qu'elle va bien en affichant un sourire de façade. "j'en sais rien. y'a des moments où ça va un peu mieux que d'autres. mais je fais en sorte que ça aille au moins un minimum." maëlle, elle a des hauts et des bas, comme les dépressifs en fait. pourtant, elle est loin de l'être. y'a juste des moments où les souvenirs sont plus présents. la nuit surtout. "c'est la nuit le pire. quand j'ferme les yeux pour dormir. mais le reste de la journée, ça peut aller. je pense à d'autres choses, ou j'essaie du moins."


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: it's just you. (bendo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's just you. (bendo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Iraty :: Habitations-