AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (bendo) misery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: (bendo) misery   Dim 20 Nov - 22:50

Bendo Combes




prénom : bendo, c'est vrai qu'il n'y a rien de français dans ton prénom, c'est pas ta faute, c'est ta putain de mère qui a décidé de garder les origines de sa famille, de sa noble famille où tout ce qui comptait c'était les papiers et rien d'autre. t'aime pas ton nom, mais finalement, il représente à merveille tes antécédents. du coup, bendo possède ces origines albanaises, ces origines qui représentent tout et rien à la fois. nom : un nom français, pur et dure, combes, c'est le nom du pigeon, de ton père, de celui qui a cru qu'une femme comme ta mère pouvait un jour, éprouvait autre chose que de la vénalité. faux, elle n'aime que ça, l'argent, et rien d'autre. jamais elle n'aurait pu l'aimer lui, mais t'es là quand même et t'as ce nom, que tu dois transmettre dans les générations futures. ou pas. âge, date de naissance : actuellement, t'as vingt-sept ans, vingt-sept années que tu traverses par ici et par là d'un côté puis de l'autre.  lieu de naissance : t'es jamais au même endroit, tu bouges sans arrêt, même si au fond, t'es né à la capitale, paris., normal c'est là qu'il y avait le plus de magasins hors de prix. origines, nationalité : ce qui est certain c'est que t'es français, mais t'es aussi albanais dans un sens. alors au fond, t'es aucun des deux, rien. tu parles les deux dialectes mais est-ce réellement signe d'appartenance ? orientation sexuelle : t'es hétérosexuel , t'aimes trop les courbes féminines pour t'en défaire ne serait-ce que le temps de te chercher. impossible. t'es pas de ce bord, pire, tu les évites. occupation : malgré les études que t'as pu faire, ou plutôt que t'as fait semblant de faire, tu fais dans l'illégal. la drogue, les prostitués et surtout les armes à feu. tu trempes dans des trucs pas très blancs, mais ça te fait du fric. sauf que t'es tombé, sauf que t'es allé en prison et t'en sors tout juste. maintenant, qu'est-ce que tu vas faire ? situation financière : t'as de l'argent, tu as ce qu'il faut quand il faut. en même temps, il est pas rare de tomber sur un tas d'argent liquide chez toi. c'est normal, ça traine partout.statut civil : t'es seul depuis bien des années maintenant. tu marches seul, t'avance seul, parce que dans ta tête, t'as besoin de personne, et surtout, personne n'a besoin de toi. tu repousses ceux qui t'approche, du la repousse elle, en particulier et elle a fini par comprendre. traits de caractère : cynique, négatif, étrange, mystérieux, hautain, insaisissable, malin, manipulateur, impulsif, dangereux, caractériel, fou, malsain, vulgaire, irrespectueux, fortifié derrière sa carapace, il est à éviter.célébrité : hnh groupe : il craint trop.



ton plat préféré : viande, peu importe ta boisson alcoolisée préférée : rhum plutôt chat ou chien : chat, indépendant ta relation avec tes parents en un mot : inexistante t'es un bon menteur : complètement quelles sont les trois choses que t'apporterais avec toi sur une île déserte : une arme, un livre, une nana une de tes peurs : le vide ton adolescence en un mot  : indépendante le pays que t'aimerais visiter : tous ton plus grand regret : ma mère ta plus grande fierté : toi même. ta chanson du moment : animals - maroon five.



toi et la clope, c'est souvent ? 0, jamais est-ce que tu vas souvent au McDo ? 1, rarement t'aimes les repas gastronomiques ? 5, oui en soirée, tu commences d'abord par la bière ? 0, d'abord et toujours le vrai le rhum le petit-déjeuner le matin, c'est obligatoire ? 4, le plus souvent possible les animaux, c'est ton truc ? 4, les seuls qui te comprennent sans te faire chier la plage, t'aimes ça ? 4, la nuit, quand c'est vide tu rêves de vivre à la campagne ? 2, tu t'en fiches voyager fait partie de tes plans pour l'avenir ? 5, voyager, partir les enfants, ça te fait peur ? 5, c'est étrange biarritz,  c'est une ville animée ? 3, possible quand tu sors, tu rentres seul(e) ? 2, rarement seul tu respectes le code de la route ? 3, une des seules choses que tu respectes.



Margaux
   
   pseudo/prénom : mags/margaux âge : 21  pays : france type de personnage : inventé qu'est-ce que tu penses de LOL : c'est mon bébé    quel niveau d'intervention laisses-tu à aléas de la vie : 2, parce que c'est la foliiiie  fou   crédits : kodeismdernier mot : je vous aime et j'veux des liens pour bendo  
   

   
Code:
<mt>harvey newton haydon</mt>◊ bendo combes


Dernière édition par Bendo Combes le Dim 20 Nov - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: (bendo) misery   Dim 20 Nov - 22:51

One more night


(01) il y a bien une personne que tu détestes dans ce monde, c'est ta mère. ton enfance a été chaotique, elle s'est seulement adoucie quand tu as commencé à comprendre que tu n'étais là que pour obtenir des papiers, que tu étais là pour qu'elle puisse être française et rester sur Paris, que tu n'étais là que pour qu'elle est une place dans cette société, qu'elle ait un mari au bras et c'est tout. tu n'étais pas là parce qu'un enfant été voulu alors tu n'as jamais réellement cherché à être voulu. tu t'es construit seul, t'as fait ta vie tout seul, sans demandé l'avis de tes parents, sans demander l'avis de ta mère.  (02) ton père, c'est un type qui est passé par là, il est passé dans ta vie, il a épousé ta mère et il t'a créé un nom. rien de plus, un cadre de vie, une maison, de quoi vivre mais jamais rien de plus. au fond, t'as jamais eu d'amour, t'as jamais entretenu cette relation fusionnelle avec lui, ni même avec ta mère. l'indépendance, t'as compris très tôt ce que c'était, qu'il fallait que tu agisses seul si tu voulais un semblant de quelque chose. t'avais l'argent pour commencer, à toi de faire la suite. (03) la vie ... c'est pas facile, c'est pas tout construit. t'as du comprendre son fonctionnement, comprendre comment faire pour avancer et réussir. t'as su très tôt que tes études ne te serviraient pas. d'ailleurs, t'en as fais seulement pour paraître dans la société, pour faire semblant, pour le "au cas où". alors t'as suivi des études dans la finance, plus pour un genre qu'autre chose. de toute manière, dès l'âge de quinze ans, tu baignais dans des affaires louches. t'as commencé doucement à la capital, la drogue, principalement, des trafics, des petits, puis des moyens et c'est là que t'as commencé les go fast. c'est moment où l'adrénaline est forte, trop forte et t'as pas arrêté de continuer dans cette voie.  (04) l'amour, qu'est-ce que c'est que ça l'amour ? t'as pas connu, que ce soit de ta famille, ou des autres ... les autres. une histoire brève, une brève histoire dont tu n'as jamais cherché le sens en réalité. t'as toujours eu de mal à te faire ce qu'on appelle des amis, parce que tu ne cherchais pas de la compagnie, tu ne cherchais pas à partager quelque chose, tu ne cherchais pas des confidences, non, tout ce dont tu avais besoin, tu allais le chercher chez eux, puis tu les oubliais. c'est mal, c'est pas bien mais le bon côté des choses, c'est que tu ne faisais pas semblant toi. tu prenais ce que tu voulais.  (05) si tu avais eu un psychologue, il aurait eu lui même besoin d'un psychologue. t'es pas normal, t'es dérangé, t'as des problèmes, tu réfléchis peut-être trop, des fois pas assez. c'est simple, t'es malsain, t'as trop de vices, tu respectes personnes, ah si, tu te respectes toi. mais tu ne respectes pas les autres. tu te sers, c'est tout. le respect, tu connais pas, tu le joues, tu fais semblant, mais en réalité, t'en as pas une once en ton âme.  (06) les femmes ... les femmes sont des objets. c'est aussi le mal incarné, ce sont ces objets qui vous charme et qui vous font tomber vers le bas. les femmes, tu t'en méfies, tu t'en méfies plus que n'importe qui d'autres parce qu'elles peuvent se révéler pire ... pire que toi, et c'est ça qui te fait peur. du coup, tu te sers d'elles, tu les prends, tu les baises, c'est vulgaire, mais c'est ce que tu fais. tu les mets dans ton lit, tu prends du plaisir, et tu les laisses sur le côté, tu ne les revois plus.  (07) t'es sur biarritz depuis quelques années maintenant, tu es là depuis deux ans, un peu plus même. t'es venu pour quitter paname, pour prendre le large et éviter certaines personnes ne fait. tu savais que ta tête était mise à prix par là-bas, trop d'ennemis, trop de trafics mais surtout trop d'argent brassé. c'est ça le plus soucis, ça attire des problèmes, des vautours et il vaut mieux bouger dans ces cas là. c'est pour ça que t'es là, dans le sud, au soleil où tout est à conquérir. c'est ce que tu fais depuis deux années. tu as monté un bon petit trafic d'armes, mais en ce moment, tu vends aussi, des produits pas forcément très légaux. tu te fais de l'argent quoi. (08) si on y repense bien, t'as toujours une arme avec toi, planqué dans ton jean ou dans ton jogging. d'ailleurs, quand tu dors, il y a même toujours une arme pas loin de ton oreiller. c'est pas commun, c'est même spécifique, on pourrait croire que t'as peur, et c'est le cas, dans un sens. n'importe qui peu arriver et demander ses restes. t'es pas à l'abri d'un fou ... pire, d'une folle. tu préfères te protéger, au cas où.  (09) tu prends toi même de la drogue, de temps en temps, quand tu sais que tu vas pas trop bouger de chez toi parce que t'es un maniaque du contrôle. t'aimes pas perdre le contrôle, mais des fois, tu en as besoin. tu lâches la pression d'une manière ou d'un autre. c'est encore une chose qui ne devrait pas être faite, mais qu'est-ce que t'en as à faire au juste ? rien. tu fais ta vie comme tu veux. (10) tu fais aussi beaucoup de sport, tous les matins, pratiquement et tu en as besoin, pour décompresser. c'est un bon besoin, une des seules choses saines que tu fais dans ta vie, avec la nourriture, parce que tu manges pas n'importe quoi. fast-food, c'est nada, par exemple. (11)Tu sors tout juste de prison, t'as été pris parce que t'as voulu protéger un membre de ton gang. tu regrettes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(bendo) misery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Origine] Happy (in my misery) - Groupe 2
» Misery de Rob Reiner
» [King, Stephen] Misery
» [Stephen King] Misery
» Stephen KING - Misery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Le petit bonheur :: Le temps des cerises :: Mistral gagnant-