AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (MERENUS) clair de lune d'une vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff ◊ cute little pearl
avatar

Mercure Ethet

pseudo : apy.
messages : 58
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : don benjamin + avatarsbyme

âge : vingt-six ans.
job/étude : garde du corps à mi-temps, gang les trois quarts, et père à temps plein.

MessageSujet: (MERENUS) clair de lune d'une vie.   Ven 25 Nov - 20:26

tu tournais en rond. on te demandait de te calmer, mais tu pouvais pas. t'étais paniqué. paniqué de comprendre ce que tu comprenais à cet instant. paniqué d'te dire que ça allait changer à cause de ça. paniqué de penser au futur. les infirmiers pouvaient pas te faire rester calme. ils pouvaient pas te demander de pas bouger. de te rasseoir. c'était juste pas possible. t'avais besoin de sortir, de prendre la moto, de partir sur la route, d'aller le plus vite possible, de pas t'arrêter, de penser à rien, juste à la vitesse. la vitesse à laquelle tu vas. la vitesse à laquelle c'est allé. la vitesse à laquelle ça s'est passé. mais de un, t'as pas la moto. tu l'a laissée chez joséphine. t'as pris la caisse de jo, pour l'emmener ici. parce qu'elle t'avait appelé, qu'elle avait besoin de toi, ce soir. t'avais quitté le boulot, urgence. ouais, urgence, parce que jo allait accoucher. parce que t'étais le seul pour elle. et t'étais censé le rester. que c'était pas prévu que ça se passe comme ça. c'était pas prévu que son cœur s'arrête, là, alors que le bébé arrivait. pas prévu qu'on doive essayer de la réanimer avant de lui ouvrir le ventre. pas prévu qu'elle se réveille pas et que le bébé soit en danger. pas prévu que ça se complique, comme ça. ils étaient encore en salle d'accouchement. encore en train d'essayer de les sauver tous les deux. et s'ils réussissaient pour aucun ? et si ça finissait mal ? je pouvais pas. j'avais pas eu assez de temps pour me préparer. pas à ça. pas à deux morts. j'entend plus rien, j'entend plus les infirmières, plus l'interne venu du bloc pour me tenir au courant, plus les gens dans la salle d'attente, plus le bourdonnement de l'hôpital. je sors mon téléphone. et j'envois un message à vénus. j'peux pas parler. c'est à peine si j'arrive à écrire. vé, hôpital, c'est urgent. je serais dehors. dehors, c'est là où tu te dirige. c'est là que tu fous en plan le personnel, qui insistent pas. et si tu partais ? ils ont ton numéro. ton adresse. ils peuvent te rappeler. chacun vit ça comme il le peut. toi tu vis ça en appelant ta soeur. qui fait tu sais pas trop quoi, qui sort peut-être du lit, qui y est peut-être encore, ou qui prépare un coup avec le gang. peut-être, et peut-être pas. peut-être qu'elle est à la maison, ou qu'elle s'occupe de son réseau à leur repère. peut-être qu'elle est en ville en train de se bourrer la gueule. peut-être qu'elle est avec ses coups d'un soir, pas ses clients. peut-être qu'elle dort, aussi. il est tard. alors peut-être. et t'attends. tu t'assois sur un muret. tu prends l'air. tu respires. tu fermes les yeux. t'as presque l'impression de dormir. mais non, tu dors pas. t'oublies juste tout. et y'a que sa voix qui te sors de ton oublie du monde. tu fais chier, t'as intérêt d'avoir une putain de bonne raison de m'avoir appelée. t'as les yeux rouges. on sait pas trop si tu pleures ou si t'es défoncé. ça porte à confusion. mais devant un hôpital. dans cet état. c'est jamais bon. alors tu te lèves pas. tu croises les mains. tu souffles. et tu marmonnes. son cœur s'est arrêté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo
avatar

Vénus Ethet

messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : ste bertram rose + mørphine

âge : 26 ans
job/étude : prostituée + proxénète

MessageSujet: Re: (MERENUS) clair de lune d'une vie.   Ven 25 Nov - 23:09

• t'es une pute, vénus, t'es juste ça, alors tu ne peux pas refuser ce client quand il vient te voir. même si t'aurais préféré rester avec roan. c'est assez calme ce soir, t'as presque peur que vous ne fassiez pas assez. au pire, tu peux te permettre de donner le fric de ta passe aux filles, elles en ont certainement bien plus besoin que toi. tu aurais préféré rester avec la petite, mais tu préfères encore y aller toi plutôt qu'elle. tu vois bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas, qu'il y a quelque chose qui cloche avec elle en ce moment, dan sa manière de se comporter avec les autres. tu n'arrives pasà mettre le doigt dessus, et elle ne fait qu'éluder le sujet. mais tu finiras par savoir. ce client a une sale gueule mais tu le connais un peu. tu sais qu'il ne fera rien que tu ne veux pas. il est un peu brusque mais sait quand s'arrêter. enfin, par rapport à d'autres. il est marié, alors il t'emmène dans une chambre d'hôtel pourrie. d'habitude tu fais attention à couper ton téléphone. les clients n'aiment pas qu'on les coupe en plein milieu. ils te paient moins. t'as besoin de ce fric pour payer les filles pour ce soir. pourtant, alors que tu es assez occupée, il sonne. c'est ton frère. il dit qu'il t'attend en dehors de l'hosto, et tu as tous les scénarios qui défilent dans ta tête. tu te rhabilles, tu rallonges ta jupe, retire ton foulard rouge. tu plantes ton client là, tandis qu'il t'insulte copieusement. mais tu n'y penses même pas. tu es bien trop occupée à t'inquiéter de ce qui a pu lui arriver pour qu'il se retrouve là bas. et puis tu es énervée aussi. parce que c'est son genre de te faire t'inquiéter pour rien, juste pour te faire chier. et franchement là c'est pas le soir. tu le vois de loin, avec sa veste en cuir -souvent ta[i] veste en cuir, quand tu décides que c'est la tienne- et la tête baissée. tu as peur que ce ne soit pas une de ses stupides blagues. tu imagines que les jumeaux ont été touchés. tu revis intérieurement ton accident. tu ne sais pas si tu supporterais qu'ils t'oublient.
• il a les yeux rouges et tu le connais par coeur. tu sais qu'il n'est pas défoncé. il y a des signes qui trahissent des larmes qu'il garde pour lui. alors même si tu l'as agressé avec tes mots, tu culpabilises. ce n'est pas une de ses blagues à la con. il y a vraiment un souci. il marmonne et tu entends ses mots. et tu te figes. ton coeur s'arrête. tu l'avais aidé à se préparer à l'idée de devenir papa. tu l'avais aidé à surmonter certaines de ses peurs. tu l'avais un peu coaché. mais si la petite était morte ? si son coeur s'était arrêté ? il allait être dévasté. et toi aussi. parce que même si c'est un chieur, c'est ton jumeau. tu l'aimes plus que tout. tu l'aimes plus que toi. mais tu dois être sûre. tu dois effacer ce léger doute. tu t'assieds près de lui doucement. il sentira la sale odeur de sexe toujours pesante sur toi, il sentira le parfum de cet homme, et verra certainement les traces sur tes poignets qu'il a laissé mais c'est pas grave. c'est lui le plus important. [i]la petite ou jo' ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Mercure Ethet

pseudo : apy.
messages : 58
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : don benjamin + avatarsbyme

âge : vingt-six ans.
job/étude : garde du corps à mi-temps, gang les trois quarts, et père à temps plein.

MessageSujet: Re: (MERENUS) clair de lune d'une vie.   Dim 27 Nov - 15:27

gracieuse. légère. cosmique. elle s'assied à côté de toi, et tu sens sa présence, rassurante. elle est là, maintenant, et ça ira mieux. tout ira mieux tant qu'elle est là. ce que vous avez vécus, ce que vous vous êtes avoués, ces secrets non-partagés, dégueulés puis pardonnés. ils ont fait votre lien, fusionnel, plus que n'importe quel autre. et le gamin que t'étais redevenu, vulnérable, inquiet, comme ce jour là, que tu l'avais vue, allongée sur un lit d'hosto, endormie, semblait reprendre des forces et redevenir l'ours que t'es devenu au fil du temps. la petite ou jo' ? la petite ? jo ? tu savais pas, tu savais plus. peut-être les deux. depuis combien de temps, tu attendais dehors ? depuis combien de temps étaient-il en salle d'accouchement, en train de faire sortir la gosse du ventre de sa mère dont le cœur avait cessé de battre ? peut-être qu'ils avaient pas réussis à sauver jo. peut-être qu'ils avaient pas réussis à sauver la petite. et tu te retrouvais sans savoir. mais tu voulais pas savoir. ou si, un peu. mais tu flippais. ah ça oui, qu'est-ce que tu flippais ta race. jo. elle m'a appelé, elle allait accoucher. j'l'ai amenée, les medecins l'ont prise direct, c'est devenu critique, vite. t'énumère ce qu'il s'est passé, t'es lointain, t'es pas là. t'imagines ce qu'il peut être en train de se passer sur l'instant. tu te demande si on te cherche, à l'intérieur, pour te donner des nouvelles, ou si on est encore en train de lutter dans la salle stérilisée. la petite je sais pas, ils m'ont pas dit, j'crois qu'ils essayent de la sortir de là... tu viens à te poser la question de ce qu'il se passera, si jo meurt. si la petite non. comment tu vas te débrouiller. tu vis avec ta soeur, avec tes frères. t'as pas de piaule pour un gosse. t'es un ancien taulard, garde du corps dans un bar à putes, membre d'un gang. t'es pas l'exemple d'un père, t'es pas l'image du modèle que tu veux donner. mais tu veux pas être absent. laisser cette gosse aux services sociaux, c'est pas dans tes projets. et quand bien même la gamine serait pas de toi, parce que y'a une chance sur deux pour qu'elle soit de l'ex de jo, ce sera ta gamine. parce que t'es le présumé père. parce que tu peux pas fuir. parce que tu peux pas ne pas accepter le choix de joséphine de te mettre toi comme second responsable légal. vé, et si ça se passait mal ? pour jo, pour la petite. et si j'étais pas un bon père ? s'ils sauvaient la gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (MERENUS) clair de lune d'une vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(MERENUS) clair de lune d'une vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Coll) Clair de lune ( Bois de Boulogne)
» CRIMES AU CLAIR DE LUNE de Charlaine Harris
» Sérénade au clair de lune
» plage au clair de lune
» Eze-Bord-de-Mer au clair de lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Aguilera, Braou, Ranquine :: Centre hospitalier-