AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 round two (baïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: round two (baïs)   Jeu 24 Nov - 21:30

la nuit qui tombe, à peine. début de soirée. tu décides de sortir, c'est ce qu'il y a le mieux à faire. tu ranges tes dossiers, ceux qui renferment de précieuses informations. tu gères deux gros projets en même temps. d'abord la vengeance de maëlle, puis finalement cette histoire de taupe. t'es pas allé en prison pour rien. t'es certain d'avoir été piégé et tu comptes bien découvrir qui est l'auteur de cette trahison. tu décides quand même de faire une pause parce qu'il est l'heure. tu prends une veste, simple, tes chaussures et tu files à l'extérieur. le caveau semble le meilleur endroit pour te réfugier, puis avec un peu de chance il y aura nino derrière le comptoir. alors tu files. quelques minutes de marches et t'arrives à destination. tu entres, rapidement, tu trouves un tabouret de bar de disponible et tu viens t'y installer presque immédiatement. quand tu montes la tête, quand tu regardes qui est présent, tu tombes nez à nez avec une blonde que tu reconnais bien rapidement. tu la regardes, droit dans les yeux, sans bouger. anaïs. tu souffles. est-ce qu'elle est rancunière ? tu vas le savoir très rapidement. toi tu l'es, pourtant, il fallait bien que ça passe à un moment donné. puis tu as fait tes recherches également. t'as trouvé quelques petites choses et t'as compris qu'elle ne mentait pas forcément. qu'il y avait bien la possibilité que ce soit vrai. je prendrai un whisky. pur. avec des glaçons s'il te plaît. qu'est-ce que t'es censé faire au juste ? lui demander pardon ? non. lui demander comment ça va ? peut-être bien. mais tu ne dis rien, il n'y a rien qui sort, alors tu la joues professionnel. tu joues au type qui vient simplement prendre sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo
avatar

Anaïs Giacalone

messages : 142
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : Hailey Baldwin.

âge : 21 ans.
job/étude : serveuse au caveau.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Jeu 24 Nov - 22:48

round two
Anaïs & Bendo
Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.

Six shooters de tequila, une vodka orange et un whisky sec. Tu rejoins le bar pour préparer les commandes que tu viens de prendre. Tu t'actives derrière le bar lorsque tu entends que l'on t'interpelle. « Anaïs. » Tu ne reconnais pas tour de suite la voix de Bendo. Tu ne lui as parlé qu'une seule fois après tout. Et vous ne vous êtes pas dit grand chose. À vrai dire votre discussion t'a fait l'effet d'une douche froide. T'es allée vers lui et il t'a envoyé chier. Regard noir. Regard qui glace le sang. Qu'est-ce qu'il te veut? Tout est clair pour toi. Tu ne veux plus le voir. Tu l'as classé dans la même case que sa mère. « Je prendrai un whisky. Pur. Avec des glaçons s'il te plaît. » Tu soupires. Non il n'a pas droit au faux sourire que tu réserves aux clients, lui. Et si tu l'sers, c'est parce que t'en es obligé. D'ailleurs t'es pas vraiment obligé de le faire, alors en parfaite petite gamine rancunière que tu es tu te diriges vers l'une des tes collègues et tu lui transmets sa commande. « Tu peux t'occuper de servir le brun assis la-bas s'il te plait. » Elle hoche la tête sans poser de questions. « Whisky sec avec glaçons. Et merci. » Tu lui indiques avant de t'éloigner. Si elle pouvait ajouter du poison dans son verre... ou au moins du laxatif, ça t'irais tout aussi bien. T'observes la brune se diriger vers le fils de Leda. Celui qu'elle a élevé. Le petit ingrat qui s'est permis de prétendre que tu n'avais rien à lui envier. Le petit prétentieux qui t'a virer de chez lui alors que tu es venu le voir depuis Paris. Non, il ne mérite vraiment pas que tu lui adresses la parole.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Jeu 24 Nov - 23:33

regard froid. dur. tu l'observes. elle te semble plus que rancunière et elle te prouve une fois encore que c'est de famille. c'est héréditaire. elle finit par s'écarter. elle va voir sa collègue. Tu peux t'occuper de servir le brun assis la-bas s'il te plait. tu entends, rapidement. tu n'entends pas la suite, mais tu comprends parfaitement qu'elle refuse de te servir. très bien, qu'elle joue la tête de mule. tu acceptes. la seconde serveuse s'approche avec ton verre. comme tu l'as demandé. tu la remercies d'un hochement de tête, tu prends ton verre et tu t'en vas. tu vas dans un coin de la pièce, tu prends une table, éloignée, et tu t'installes. tu regardes. tu la surveilles et t'essaies de savoir ce qui est le mieux à faire. lui parler, ne pas lui parler. aller la voir, ou passer ton chemin. t'aimerais rester, t'aimerais comprendre, t'aimerais quelque chose mais toi même tu ne sais pas quoi. elle est venue pour toi, mais est-ce qu'elle sait que t'es pas un type bien ? t'es pas fréquentable. t'as même pas été capable de protéger ceux que t'aimes. maëlle; alma. t'es pas fait pour ça. pourtant t'es là, tu restes et tu en comptes pas partir. non. t'aimerais pouvoir passer au dessus, mais t'en es pas capable parce qu'il y a cette chose qui te rappelle inlassablement vers elle. la chaire. certainement. tu bouges pas. les heures passent. des regards, de temps en temps. mais rien de plus. parce que tu n'oses pas. et elle non plus. l'heure de la fin approche. tu finis par remettre ta veste. tu vas payer tes consommations. nombreuses et tu files. sauf que tu restes dehors. tu restes contre un mur, jusqu'à la fermeture. elle sort, et c'est à ce moment que tu te montres. est-ce qu'on peut parler ? tu ne passes pas par quatre chemins. t'as besoin de poser les choses. maintenant. parce que tu ne le feras pas un autre jour. alors t'y vas. maintenant ou jamais comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo
avatar

Anaïs Giacalone

messages : 142
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : Hailey Baldwin.

âge : 21 ans.
job/étude : serveuse au caveau.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Ven 25 Nov - 13:30

round two
Anaïs & Bendo
Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.

Bar, tables. Tables, bar. Des allers retours que tu effectues en tirant la gueule. Certains de tes collègues te demande ce que tu as aujourd'hui. Pourquoi t'es si différente, toi qui est si frétillante et enjouée. En temps normal, c'est toi qui détends l'atmosphère, c'est toi qui transmets aux autres la bonne humeur. Tu ne dis rien. Tu dirais quoi si tu décidais de te confier de toute façon? Zoey et Elyana sont au courant et c'est déjà suffisant. Tu te trouves ridicule d'être venu jusque Biarritz pour rien au final. C'est toi qui a honte alors que c'est lui le connard. C'est le monde à l'envers. Tu lui jettes quelques regards que tu espères discret. Même certains clients te demande si tu n'as rien. Tu te contente de feindre des sourires et de continuer à travailler. C'est mieux comme ça. Au moins, on ne te fera plus chier. Il quitte la boite un peu avant la fermeture. Tu l'observes payer sa consommation à ta collègue puis sortir. Bon débarras. Tu fais un saut aux vestiaires pour te changer avant de sortir. Tu n'attends pas les gens avec qui tu fais habituellement le chemin du retour, puis tu sors. Tu as besoin d'être seule, marcher seule. Pour réfléchir. Tu penses à retourner à Paris. À tes yeux Biarritz, c'est la campagne. C'est tout petit. T'es là depuis quelques semaines et tu vois toujours les mêmes gueules tous les jours. T'es venu là pour quelque choses, mais tu ne l'as pas trouvé, alors tu ferais mieux de rentrer à la capitale. Toute ta vie est là-bas. Tes potes te manquent. Les vraies soirées te manquent. Léa te manque. « est-ce qu'on peut parler ? » Tu frôles l'attaque. Tu sursautes même. « Putain... tu m'as fait peur. » Tu lâches dans la foulée. Tu étais en plein dans tes pensées et il est apparu de nul part. Tu le contournes. Vous n'avez rien à vous dire. « Ma mère m'a dit de pas parler aux inconnus dans la rue. » Tu fais allusion à ce qu'il t'a dit la dernière fois. Vous êtes des inconnus. « Oh merde j'oubliais, j'ai pas de mère. Mais y a un petit connard qui m'a dit que c'était une chance alors j'vais faire semblant de le croire. » Tu traces ton chemin avant de te retourner vers lui. Tu ne veux pas que ça s'arrête là, même si tu prétends le contraire, alors tu te retourne pour lui faire face et tu fais durer la conversation. « T'as été clair la dernière fois. Tu ne peux rien faire pour moi. Tu m'as même viré de chez toi. Alors crois pas que je vais continué à te courir après. Tout comme Leda, t'existe plus pour moi. » Tu craches tout ce que t'as sur le cœur en marchant à reculons. Enfin, pas tout mais une bonne partie. « On a plus rien à se dire. » Et là tu percutes une masse. Un corps. Un homme. « Et moi t'a des choses à me dire? » Il te demande en t'attrapant. Voix chantante. Il est saoul. Regard lubrique. Il te désire. « Nan. » Tu marmonnes en t'éloignant de lui.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Ven 25 Nov - 21:36

tu sors de l'ombre et tu l'arrêtes.. en quelques sortes. tu lui mets un stop tout en lui demandant si vous pouvez parler. tu fais le premier pas après avoir claquer la porte. c'est ce qui te semble le plus juste à faire même si t'en es pas encore certain. tu la vois sursauté tout en te regardant. Putain... tu m'as fait peur. tu ne réponds rien, tu ne voulais pas lui faire peur. Ma mère m'a dit de pas parler aux inconnus dans la rue. Oh merde j'oubliais, j'ai pas de mère. Mais y a un petit connard qui m'a dit que c'était une chance alors j'vais faire semblant de le croire. elle te balance, en pleine face avant de dévier son chemin et le continuer en t'évitant de manière magistrale. tu la regardes s'éloigner. elle n'a pas tort. sur certains points. tu vas pour partir aussi quand elle refait le chemin inverse pour te sortir les derniers mots. la dernière sentence. T'as été clair la dernière fois. Tu ne peux rien faire pour moi. Tu m'as même viré de chez toi. Alors crois pas que je vais continué à te courir après. Tout comme Leda, t'existe plus pour moi. elle continue. tout en reculant. tu ne fais même pas attention au type qui est apparu, non, pas alors que les derniers mots te clous au sol. t'existe plus. On a plus rien à se dire. elle conclut quand elle finit par entrer dans quelqu'un. tu observes le type. regard pervers. allure dangereuse. un type qui a bien trop bu. beaucoup trop. Et moi t'a des choses à me dire? il lui demande. tu n'entends plus les mots qui suivent parce que tout ce que tu vois c'est la main du type posé sur anaïs. ton coeur s'éteint. immédiatement. tes muscles se tendent quand tu vois qu'il renforce sa poigne. tu ne réfléchis pas plus longtemps. tu t'avances. pas rapide. tu attrapes le bras du mec. il empeste l'alcool à des kilomètres. lâche là ! tu grondes. regard méprisant, dur. t'as l'impression que tu pourrais le tuer, là, maintenant. cadavre de plus. la peur qu'on lui fasse du mal; à elle. petite blonde. il ne lâche pas l'affaire. il est trop soûl pour comprendre quoique ce soit. t'es pas patient. pas dans ces cas là. tu retires sa main, tu forces, tu le fais ensuite reculer en avançant. ton poing qui se serre. tes jointures qui font déjà mal. tu sens que tu vas cogner. dégage ! tu balances pour qu'il prenne la fuite avant que ça ne dégénère. t'es en sursis merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo
avatar

Anaïs Giacalone

messages : 142
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : Hailey Baldwin.

âge : 21 ans.
job/étude : serveuse au caveau.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Sam 26 Nov - 12:57

round two
Anaïs & Bendo
Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.

Il t'attend après la fermeture. Ça te surprend de le voir. T'as même eu peur. Quelque part, c'est peut-être un signe. Tu pars au quart de tour dans la minute. Impulsive. Tu lui craches des mots durs. Peut-être un peu trop. Tu l'envoi chier à ton tour. Non pas que tu n'aies pas envie de lui parler. Tu es venu dans cette petite ville pourrie pour ça. Mais tu résistes avec la fierté d’une droguée repentie. Tu prétends ne rien vouloir entendre. Tu as la tête dure. Tu n'aime pas qu'on te tienne tête. Tu es trop orgueilleuse. Tu n'aimes pas qu'on te rejette. Et c'est ce qu'il a fait. Tu n'aurais jamais du lui en donner l'occasion. Tu ne donnes à personne l'occasion de le faire en temps normal. Que ce soit en amour ou en amitié, tu n'as jamais fait le premier pas. T'as cru qu'il dérogeait à la règle, parce qu'avec lui il ne s'agit ni d'amour, ni d'amitié. T'as cru que c'était ta famille. Qu'il était différent de ceux qui t'avaient abandonnés, mais tu t'es plantée. Tu rentres dans ce type. Il empeste l'alcool. Il t'aborde. Tu le rejettes. Tu t'éloignes. Il insiste. Te rattrape. Sa main se serre contre ton bras. Fort. Trop fort. Il te fait mal. Tu n'dis rien. T'essayes de te dégager de son emprise. « lâche là ! » Bendo attrape son bras. Il ne réagit pas. Trop ivre. Inconscient. « Ecoute mec, elle t'a dit que c'était mort pour toi. Laisse moi tenter ma chance. » Tu grimaces. Ce qu'il est en train de sous entendre est glauque. C'est ton frère. Du moins, même s'il ne veut pas l'être, il a le même sang que toi. Bendo force l'ivrogne à te lâcher puis à reculer. « dégage ! » Son poing qui se serre. Ça risque de finir en bain de sang. Tu secoues la tête. Léa t'a dit qu'il était en sursis. Il ne peut pas se permettre de se battre. Tu ne veux pas qu'il le fasse. « Bendo, détend toi. Le touche surtout pas. T'es en sursis, rappelle toi. » Ta voix se veux apaisante. Tu essayes de le calmer. Tu sais que s'il commence il ne pourra pas s'arrêter. C'est de famille. L'autre semble ne pas comprendre. Tu lui donnes un coup de pied qui le fait vaciller tellement il est saoul. « Mais merde, bouge de là, toi ! » Tu attrapes le bras de Bendo. Tu le tires dans le sens inverse. Tu n'peux pas le laisser se mettre en danger.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Sam 26 Nov - 22:44

Ecoute mec, elle t'a dit que c'était mort pour toi. Laisse moi tenter ma chance. ton poing qui se serre, immédiatement. tu ne supportes pas ce qu'il dit, ce qu'il insinue. tu ne supportes pas sa manière d'agir, et encore moins avec la blonde. ta soeur. putain. ta petite soeur. Bendo, détend toi. Le touche surtout pas. T'es en sursis, rappelle toi. t'en as rien à faire d'être en sursis. tu t'en fiches complètement de risquer la taule. t'arrives pas à passer au dessus non. pour toi, c'est impossible. pourtant elle est là anaïs, elle est là, elle t'arrête. elle te stoppe. sa voix qui résonne. tu sais qu'elle ne veut pas te voir en prison. qu'elle n'est pas venue de paris pour ça. tu comprends, petit à petit, ce qu'elle est venue chercher. tu comprends, ce que tu peux lui offrir, là, maintenant, alors qu'elle attrape ton bras pour t'écarter. coup de pied qu'elle lance. type qui vacille. Mais merde, bouge de là, toi ! qu'elle rajoute avant de partir dans la direction opposée. tu la suis. à contre coeur. mais pas tellement. il méritait plus qu'un coup de pied. parce que tu aurais pu être absent. parce qu'il aurait pu faire tellement plus de mal .. putain.. tu lances, dans ta barbe, en marchant. vite. si tu t'arrêtes, tu feras demi-tour, alors tu avances, le plus rapidement possible. tu sais pas où tu vas, pourtant, tes pas te mènent bien quelque part. chez toi. tu le sens. mais tu te stoppe d'un coup. tu t'arrêtes, tes mains qui attrapent anaïs par les épaules. regard océan dans le sien. je vais te faire une place. dans ma vie. que tu balances. comme ça. sans prévenir. parce que c'est tout ce qui te vient et venant de toi, c'est déjà beaucoup. oui. c'est déjà énorme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo
avatar

Anaïs Giacalone

messages : 142
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar + © : Hailey Baldwin.

âge : 21 ans.
job/étude : serveuse au caveau.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Dim 27 Nov - 22:18

round two
Anaïs & Bendo
Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.

Tu sens qu'il va craquer, Bendo. Il est en sursis. Tu l'sais. T'as fait des recherches avant de venir à Biarritz. On t'a prévenu que c'était pas un gars net. Qu'il avait les mains sales. Tu n'en as rien eu faire. Ça t'as pas fait peur, toi. Tu connais la rue. Tu connais ses vices. Sur Paris, la plupart de tes amis baignaient dans des business pas très légaux. Ça ne t'a jamais rebuté. Chacun s'en sort comme il peut. Tout ce qui t'importe là, maintenant, c'est que Bendo retrouve son calme. Au fond, ça te touche qu'il soit prêt à te battre pour te protéger. Qu'il risque de sa liberté pour toi. Mais, tu ne peux pas le laisser faire. Non, t'es pas égoïste. C'est pas pour ça que t'es descendu de Paname. Tu le prend par le bras et tu le tires de toutes tes forces. Tu le forces à avancer dans le sens inverse. « putain... » Il souffle. « C'est bon, il s'est rien passé » Tu marches sans savoir où tu te rends. Tu l'éloignes de ce type, c'est tout. T'as vu la rage dans ses yeux. Tu sais que s'il le chope, ça va très mal se finir. Bendo s'arrête tout à coup d'avancer. Tu paniques. Est-ce qu'il veut y retourner? Il t'attrape par les épaules. T'as pas le temps de comprendre ce qui se passe qu'il te balance quelques mots. « je vais te faire une place. dans ma vie. » Des mots lourds de sens. Très lourds de sens à tes yeux. Tu ne sais pas quoi dire. Tu le regardes. Tu craques. Tes nerfs lâchent. Une larme. Puis deux puis plusieurs. « C'est pour ça que je suis venue. » Tu n'dis rien d'autre. Tout ton passé te revient à la gueule. Gamine, toutes ses nuits où t'as pas dormi parce que tu faisais des cauchemars et t'avais pas de bras dans lesquels te rassurer. Le jour où on t'a diagnostiqué bipolaire. T'avais envie d'avoir du soutien. T'as refusé celui de tes potes, parce qu'il ne te devaient rien. Tu n'avais pas envie de peser trop lourd. Et maintenant, il est là, devant toi. Ton grand frère. Ta famille.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff ◊ cute little pearl
avatar

Bendo Combes

pseudo : margaux (mags)
messages : 454
Date d'inscription : 20/11/2016
avatar + © : harvey newton haydon + avatar (BΔRJΔVEL) & cheekeyfire (gif)

âge : vingt-sept ans, bientôt vingt-huit, d'ici début mars.
job/étude : tu sors de prison. avant, t'étais un caïd, un chef de gang. trafic d'armes, de drogues, de prostitués, tu faisais dans les casses et compagnie. mais t'es tombé pour sauver la mise à un gamin de ton gang.

MessageSujet: Re: round two (baïs)   Dim 27 Nov - 22:52

t'aurais pu le tuer. t'aurais pu le frapper, et ne jamais t'arrêter. t'aurais pu risquer ton sursis, t'aurais pu fauter oui, pour la protéger. elle. C'est bon, il s'est rien passé tu l'entends te dire. non, il ne s'est rien passé, parce qu'elle était là. parce qu'elle t'a arrêté. elle a su le faire, en tout cas. et c'est comme ça que les mots sortent. des mots forts, des mots que tu comprends maintenant. des mots que tu veux lui dire, lui faire comprendre. t'es là, devant elle, et tu ressens le besoin de la protéger. elle te regarde alors que tu as tes mains sur ses épaules. elle t'écoute, les mots qui t'échappent, parce que tu le veux. ses yeux qui commencent à briller et une larme qui s'échappe, suivie de plusieurs autres. tu la regardes, pleurer. C'est pour ça que je suis venue. qu'elle arrive à te dire malgré l'émotion du moment. tu l'sens ton coeur, oui, tu l'sens, il bat fort. tu t'approches, tu la prends dans tes bras. son corps que tu serres contre le tien. une main contre sa tête, dans sa chevelure et tu la serres contre toi. j'te ramène chez moi. on a beaucoup de choses à se dire. tu lui lances, en la tenant pourtant encore contre toi. quelques secondes. quelques secondes oui, avant de bouger. ta main par dessus ses épaules, tu la conduis vers ta voiture qui n'est pas garée loin. un silence, tu n'oses pas, pas de suite. tu préfères attendre et c'est seulement quand tu es chez toi, que tu as refermé la porte que tu reprends la parole. vas-y, assis-toi. tu veux quelque chose à boire ? tu lui demandes, en douceur. est-ce que.. est-ce que tu as des questions ? tu lui demandes, finalement, c'est un bon début, parce que tu ne sais pas par quoi commencer toi. tu ne sais pas de quoi lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: round two (baïs)   

Revenir en haut Aller en bas
 

round two (baïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Centre ville, Port Vieux :: Restaurants, bars et boîte de nuit :: Le caveau-